La FAO et la CEEAC s’engagent dans l'employabilité des jeunes et l’entrepreneuriat dans les chaînes agricoles en Afrique centrale

La FAO et la CEEAC s’engagent dans l'employabilité des jeunes et l’entrepreneuriat dans les chaînes agricoles en Afrique centrale

() - Le Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) procède ce 7 mars 2019, à la signature d’un projet sous-régional sur l’employabilité des jeunes et l’entrepreneuriat dans le secteur agricole en Afrique centrale.

Selon les deux organismes, cette initiative fait suite à leur volonté commune de relever les multiples défis qui jalonnent l’accès des jeunes urbains et ruraux, aux emplois décents et aux opportunités de création d’entreprises viables et durables dans les chaînes de valeur agricoles dans la sous-région.

Ces défis concernent entre autres, l’insuffisance des offres de formation et des parcours d’apprentissage professionnel dédiés aux jeunes, l’inadaptation de l’environnement physique/infrastructurel, institutionnel, juridique et financier en faveur de la promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes et les difficultés d’accès aux facteurs de production (terres, énergies, technologies, infrastructures, etc.) et aux marchés.

Le projet de coopération technique qui fait l’objet de cette signature intitulé « Appui à la promotion de l’entrepreneuriat et de l’employabilité des jeunes dans les chaînes de valeur agricoles en Afrique centrale » est doté d’un montant de 78 000 US dollar. Il concerne la formulation d’un Programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes en milieu rural et péri-urbain d’Afrique centrale (PREJAC), pour un financement à mobiliser auprès de la Banque africaine de développement (BAD).

Il vise essentiellement à fournir à la CEEAC de l’assistance technique et des éléments d’aide à la décision pour développer le PREJAC, notamment à travers la création d’incubateurs d’entreprises et d’accompagnement des jeunes à l’emploi et à l’entrepreneuriat agricole, en soutien à la promotion des filières agricoles prioritaires retenues par les Etats membres, l’amélioration durable des compétences des jeunes pour un accès plus aisé à l’emploi productif dans les chaînes de valeur prioritaires.

D’une durée de deux ans, ce projet cadre avec le Programme régional d’investissement agricole, de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRIASAN). Il contribuera à l’atteinte des objectifs stratégiques 3 et 4 de la FAO à savoir : réduire la pauvreté rurale et favoriser la mise en place de systèmes agricoles et alimentaires ouverts et efficaces.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 24 mars 2019
Agro
selon-daniel-ona-ondo-les-importations-alimentaires-représentent-3000-milliards-de-fcfa-par-an-en-zone-cemac

Selon Daniel Ona Ondo, les importations alimentaires représentent 3000 milliards de Fcfa par an en zone Cemac

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a souligné l’insuffisance des investissements dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, le...
Le 24 mars 2019
Agro
la-cebevirha-veut-mobiliser-130-milliards-de-fcfa-pour-couvrir-les-besoins-de-la-cemac-en-production-de-bétail-et-de-poisson

La Cebevirha veut mobiliser 130 milliards de Fcfa pour couvrir les besoins de la CEMAC en production de bétail et de poisson

La Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques (Cebevirha) a organisé une table ronde à Ndjamena à l’effet d’amener les bailleurs de fonds à injecter 130...
Le 22 mars 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-affiche-un-résultat-net-consolidé-de-62-millions-de-dollars-en-2018

Maurel & Prom affiche un résultat net consolidé de 62 millions de dollars en 2018

Le conseil d’administration de la junior pétro-gazière française Maurel & Prom, réuni le 20 mars 2019 en France, a arrêté les comptes du groupe au 31 décembre 2018. S’agissant du chiffre...
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...