Le Gabon mobilise 184 milliards FCfa auprès quatre institutions financières pour moderniser on agriculture  

  Le Gabon mobilise 184 milliards FCfa auprès quatre institutions financières pour moderniser on agriculture  

() - Pour lutter efficacement contre les importations massives de denrées alimentaires qui engloutissent chaque année, plus de 400 milliards FCfa et permettre aux petits producteurs et entrepreneurs agricoles de bénéficier de moyens conséquents susceptibles d’aider à la mise en œuvre de projets agricoles de grande envergure, le gouvernement a mobilisé auprès des partenaires techniques et financiers, des sommes importantes.

Ainsi, apprend-on, à travers le ministère de l’Agriculture et le ministère de l’Economie, plus de 184 milliards FCfa ont été mobilisés au cours de l’année qui vient de s’achever auprès de la Banque africaine de développement, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale, l’Agence française de développement, le Fonds international pour le développement agricole ou encore la Banque arabe pour le développement économique en Afrique.

Aussi l’année en cours devrait-elle être déterminante dans la transformation agricole du Gabon, question de parvenir à une masse critique de produits qui vont permettre de s’engager dans la voie de l’autonomisation.

«La faiblesse de la production nationale agricole de notre pays se traduit par une augmentation constante des importations de denrées alimentaires.», explique le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou (photo), dans le quotidien pro gouvernemental L’Union.

Mais, rassure-t-il, l’examen plus en détail de la situation a fait ressortir quelques points de satisfaction notamment les performances de l’agro-industrie qui, « en quelques années, a mis en place plus de 50 000 ha de palmier à huile, faisant ériger notre pays au rang d’exportateur d’huile de palme ».

La poursuite de ces chantiers en 2019 devrait donc permettre au pays de développer d’autres types de partenariats notamment les partenariats public-privé dans le domaine de la production des viandes de volaille et de bœuf, avec des entreprises de la grande distribution et de la production telles que San-Gel, le groupe Ceca Gadis ou encore la société meunière et agricole du Gabon (Smag).

PcA

Source:presse locale

Facebook (copie)

Le 18 juin 2019
Infrastructures
les-travaux-de-réhabilitation-de-l’assemblée-nationale-du-gabon-lancés

Les travaux de réhabilitation de l’Assemblée nationale du Gabon lancés 

Selon un communiqué du service de communication du Palais Léon Mba, le siège de l’Assemblée nationale du Gabon, les travaux de réhabilitation de cette institution, dévastée par des flammes suite...
Le 18 juin 2019
Agro
olam-gabon-redynamise-la-culture-du-cacao-dans-le-nord-du-pays

Olam Gabon redynamise la culture du cacao dans le nord du pays

Pour redynamiser la culture du cacao dans les localités où sont implantées ses installations industrielles, et contribuer à l’augmentation des revenus des ménages, Olam Rubber Gabon a décidé d’appuyer les...
Le 18 juin 2019
Hydrocarbures
après-une-hausse-des-prix-des-carburants-de-30--en-trois-ans-les-transporteurs-gabonais-tirent-la-sonnette-d’alarme

Après une hausse des prix des carburants de 30 % en trois ans, les transporteurs gabonais tirent la sonnette d’alarme

Depuis que le gouvernement a décidé d’arrêter de soutenir les prix des carburants à la pompe, ceux-ci ont connu une augmentation qui aujourd’hui fait frémir les transporteurs. À titre exemple,...
Le 17 juin 2019
Transports
justin-ndoundangoye-la-venue-de-transurb-ne-signe-pas-l’acte-de-décès-de-la-sogatra

Justin Ndoundangoye : « La venue de Transurb ne signe pas l’acte de décès de la Sogatra »

L’annonce de la venue d’une nouvelle compagnie de transports urbains à Libreville a soulevé des questions. Face à cette quiétude, le ministre des Transports a notamment rassuré les nombreux employés...