Grâce au programme Graine, le Gabon a produit 5 000 tonnes de manioc depuis 2014

Grâce au programme Graine, le Gabon a produit 5 000 tonnes de manioc depuis 2014

() - Depuis de nombreuses années, le Gabon importe les produits vivriers, à l’instar du manioc et de la banane-plantain, du Cameroun et du Congo. Mais, avec l’entrée en production des espaces cultivables aménagés dans le cadre du programme Graine, le pays a amélioré sa production et réduit sa dépendance aux importations de cette culture vivrière.

Ainsi, assurent les responsables dudit programme, grâce aux exploitations mises en œuvre dans les provinces de la Ngounie, de la Nyanga dans le Sud du Gabon, du Woleu-Ntem dans le Nord du pays ou encore de l’Ogooue-Ivindo et du Haut-Ogooue, le pays a produit plus de 5 000 tonnes de manioc depuis 2014.

«Depuis l’intervention de la Sotrader, le prix du sachet de manioc a été revu à la normale, soit 7 000 FCFA ; nous venons nous ravitailler afin d’assurer la desserte au niveau du marché du pk8.», indique un partenaire commercial de la Sotrader à Libreville.

De plus, assure ce dernier, le manioc de Sotrader est de très bonne qualité. «Il est très apprécié des clients par rapport à celui qui vient du Congo et du Cameroun ; mais il faut un peu d’amélioration au niveau de l’emballage de sorte qu’il soit plus gros, car les Gabonais préfèrent ce qui est produit au niveau local.», poursuit-il.

Il y a une semaine, 24 tonnes de manioc ont été livrées dans la capitale gabonaise en provenance de Ndende et de Tchibanga dans le Sud du pays, d’Oyem dans le Nord et du Haut-Ogooue dans le Sud-Est, grâce aux exploitations de ce programme, supervisées par la Sotrader.

Selon les autorités gabonaises, le pays s’attend à une récolte de 12 000 tonnes de manioc avec ce programme.

PcA

Facebook (copie)

Le 23 janvier 2019
Infrastructures
le-gouvernement-demande-la-prise-en-compte-des-infrastructures-dans-les-projets-conduits-par-la-banque-mondiale-au-gabon

Le gouvernement demande la prise en compte des infrastructures dans les projets conduits par la Banque mondiale au Gabon

La représentante de la Banque mondiale au Gabon et en Guinée Equatoriale, Alice Ouedraogo, a eu des entretiens avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, le 22 janvier à Libreville. Elle...
Le 22 janvier 2019
Banque
bnp-paribas-quitte-le-capital-de-bicig

BNP Paribas quitte le capital de Bicig

C’est le président du conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), Etienne Mouvagha Tchioba, qui l’a annoncé au terme de la session du...
Le 22 janvier 2019
Banque
la-cobac-désigne-un-liquidateur-à-la-banque-gabonaise-de-développement

La Cobac désigne un liquidateur à la banque gabonaise de développement  

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé, en octobre 2018, de retirer l’agrément prudentiel de la banque gabonaise de développement (BGD) et de désigner un liquidateur après le...
Le 22 janvier 2019
Agro
zone-cemac-en-dépit-d’une-hausse-des-prix-des-produits-énergétiques-les-produits-de-base-affichent-un-net-recul-dans-l’ensemble

Zone CEMAC : en dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques, les produits de base affichent un net recul dans l’ensemble

En dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques au troisième trimestre 2018, le marché des produits de base a affiché un net recul dans l’ensemble, à cause de la...