La SOTRADER livre 24 tonnes de manioc au marché de Libreville

La SOTRADER livre 24 tonnes de manioc au marché de Libreville

() - La Société de transformation agricole et du développement rural (Sotrader) vient de procéder à la livraison d’un important stock de manioc sur les marchés de Libreville.

Cette intervention fait suite à la volonté manifestée par cette société de résorber la pénurie de manioc qui sévit depuis plusieurs semaines déjà dans la capitale gabonaise, et qui a pour conséquence la flambée du prix de ce produit de consommation.

Le 30 décembre 2018, le PDG de la SOTRADER, par ailleurs DGA d'Olam Gabon, Théophile Ogandaga, accompagné du ministre de l'Agriculture, chargé du programme Graine, Biendi Maganga Moussavou, ont procédé à la réception de la première livraison le 30 décembre dernier. Ce lot était constitué de 16 tonnes en provenance des coopératives de Ndendé, Tchibanga et d'Oyem.

Le second lot de huit tonnes en provenance de Franceville a été réceptionné le 4 décembre dernier. Satisfait de cette opération, Théophile Ogandaga, s’est voulu optimiste et rassurant pour la suite des opérations. « La pénurie de manioc est désormais derrière nous (...) Cependant, tous les quinze jours les provinces partenaires du programme GRAINE continueront d'approvisionner la capitale, de 400 à 500 sacs de manioc.», a-t-il déclaré.

A son tour, Biendi Maganga Moussavou a tenu à rassurer les populations face à cette situation. « Après avoir effectué le tour des différents points de ravitaillement et de vente de manioc, pour comprendre les soucis inhérents à cette filière, à savoir la question de la pénurie ainsi que du prix, il y a quelques jours, nous nous sommes concertés avec la SOTRADER pour améliorer la chaine de ravitaillement et de distribution. Au terme des différentes corrections et autres arrangements qui ont été faits, je puis rassurer les consommateurs que la situation est désormais prise en main.

Et qu’en outre, dans cette dynamique, le programme GRAINE prend en compte les besoins des populations pour que très vite, la pénurie soit derrière nous.»

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 18 juin 2019
Infrastructures
les-travaux-de-réhabilitation-de-l’assemblée-nationale-du-gabon-lancés

Les travaux de réhabilitation de l’Assemblée nationale du Gabon lancés 

Selon un communiqué du service de communication du Palais Léon Mba, le siège de l’Assemblée nationale du Gabon, les travaux de réhabilitation de cette institution, dévastée par des flammes suite...
Le 18 juin 2019
Agro
olam-gabon-redynamise-la-culture-du-cacao-dans-le-nord-du-pays

Olam Gabon redynamise la culture du cacao dans le nord du pays

Pour redynamiser la culture du cacao dans les localités où sont implantées ses installations industrielles, et contribuer à l’augmentation des revenus des ménages, Olam Rubber Gabon a décidé d’appuyer les...
Le 18 juin 2019
Hydrocarbures
après-une-hausse-des-prix-des-carburants-de-30--en-trois-ans-les-transporteurs-gabonais-tirent-la-sonnette-d’alarme

Après une hausse des prix des carburants de 30 % en trois ans, les transporteurs gabonais tirent la sonnette d’alarme

Depuis que le gouvernement a décidé d’arrêter de soutenir les prix des carburants à la pompe, ceux-ci ont connu une augmentation qui aujourd’hui fait frémir les transporteurs. À titre exemple,...
Le 17 juin 2019
Transports
justin-ndoundangoye-la-venue-de-transurb-ne-signe-pas-l’acte-de-décès-de-la-sogatra

Justin Ndoundangoye : « La venue de Transurb ne signe pas l’acte de décès de la Sogatra »

L’annonce de la venue d’une nouvelle compagnie de transports urbains à Libreville a soulevé des questions. Face à cette quiétude, le ministre des Transports a notamment rassuré les nombreux employés...