Le Gabon planche sur la mise en œuvre du projet « Classes vertes »

Le Gabon planche sur la mise en œuvre du projet « Classes vertes »

() - A la suite d’une mission d’identification et de sélection des écoles dans la province de la Ngounié (Sud du pays), devant abriter le projet « Classes vertes pour une production innovante, ludique, éducative et nutritive », une réunion de la plateforme Sécurité alimentaire et nutritionnelle du Gabon s’est tenue le 18 décembre 2018 au siège sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), à Libreville.

Cette rencontre avait entre autres pour objectifs de : partager les expériences et initiatives d’autres agences du système des Nations Unies, en l’occurrence l’UNESCO, en matière de jardins scolaires ; faire la restitution du déroulé de la mission tenue du 10 au 14 décembre 2018 à Mouila, et enfin de procéder à des échanges sur la planification et la mise en œuvre dudit projet sur les différents sites d’intervention.

Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet « Classes vertes », le ministère de l’Education nationale avec l’appui du bureau local de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), met actuellement en œuvre un projet dénommé GLOBE.

Lequel s’articule autour de la veille environnementale au sein de l’établissement, des activités thématiques et les activités communautaires, dont le jardin scolaire est le point central.

Déclinant l’approche pédagogique et thématique de ce projet, Menine Séraphine du bureau de l’UNESCO a indiqué que « les principales leçons apprises sur les jardins scolaires résident dans le fait qu’ils constituent un outil ludique d’apprentissage non seulement à l’agriculture et à l’alimentation, mais, également au leadership communautaire ». Avant de relever les principaux défis qui restent à surmonter que sont: la disponibilité des enseignants, le financement des activités et la gestion des récoltes issues des jardins.

Une proposition de contenu et de chronogramme du programme de formations des formateurs a ainsi été présentée et discutée entre les membres de la plateforme. Au terme des discussions, les participants ont formulé un certain nombre de recommandations à l’équipe de coordination. Celles-ci concernent l’harmonisation du rapport final de la mission d’une part et du programme de formations des formateurs d’autre part.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 18 juin 2019
Infrastructures
les-travaux-de-réhabilitation-de-l’assemblée-nationale-du-gabon-lancés

Les travaux de réhabilitation de l’Assemblée nationale du Gabon lancés 

Selon un communiqué du service de communication du Palais Léon Mba, le siège de l’Assemblée nationale du Gabon, les travaux de réhabilitation de cette institution, dévastée par des flammes suite...
Le 18 juin 2019
Agro
olam-gabon-redynamise-la-culture-du-cacao-dans-le-nord-du-pays

Olam Gabon redynamise la culture du cacao dans le nord du pays

Pour redynamiser la culture du cacao dans les localités où sont implantées ses installations industrielles, et contribuer à l’augmentation des revenus des ménages, Olam Rubber Gabon a décidé d’appuyer les...
Le 18 juin 2019
Hydrocarbures
après-une-hausse-des-prix-des-carburants-de-30--en-trois-ans-les-transporteurs-gabonais-tirent-la-sonnette-d’alarme

Après une hausse des prix des carburants de 30 % en trois ans, les transporteurs gabonais tirent la sonnette d’alarme

Depuis que le gouvernement a décidé d’arrêter de soutenir les prix des carburants à la pompe, ceux-ci ont connu une augmentation qui aujourd’hui fait frémir les transporteurs. À titre exemple,...
Le 17 juin 2019
Transports
justin-ndoundangoye-la-venue-de-transurb-ne-signe-pas-l’acte-de-décès-de-la-sogatra

Justin Ndoundangoye : « La venue de Transurb ne signe pas l’acte de décès de la Sogatra »

L’annonce de la venue d’une nouvelle compagnie de transports urbains à Libreville a soulevé des questions. Face à cette quiétude, le ministre des Transports a notamment rassuré les nombreux employés...