Des coopératives agricoles pour le développement de l’agriculture au Gabon

Des coopératives agricoles pour le développement de l’agriculture au Gabon

() - Dans le cadre de la lutte contre la faim et la malnutrition ainsi que la pauvreté rurale au Gabon, le bureau local de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), soutient une approche qui encourage le développement des coopératives familiales.

Selon l’organisation onusienne, ces unités agricoles constituent un appréciable levier de développement social et économique, ainsi qu’une approche qui entre dans la stratégie de développement du secteur agricole du pays.

Dans ses initiatives, le bureau local de la FAO s’intéresse également aux efforts des particuliers et des coopératives agricoles qui, au Gabon, sont généralement familiales. A ce titre, des membres du Bureau de la FAO au Gabon ont récemment procédé à la visite sur le site d’une coopérative familiale.

Situé à Ntoum, dans la province de l’Estuaire, la coopérative familiale SCOOPS-AM exploite un terrain d’environ 10 hectares, principalement consacré à l’arboriculture fruitière. L’on y retrouve environ 700 pieds de safoutiers au bord du cours d’eau qui jouxte l’exploitation, des citronniers, des papayers, de bananiers (plantains), des goyaviers, une cinquantaine de pieds de manguiers (d’Afrique de l’Ouest, d’origine locale ou du type amélioré du Cameroun – ADC), des avocatiers, des corossoliers, entre autres.

A l’équipe du Bureau de la FAO, les membres de cette coopérative ont fait savoir que le coût d’exploitation annuel reviendrait à approximativement cinq millions de FCFA (entretien de la parcelle et accessoires).

L’entreprise agricole emploie trois personnes, dont deux jeunes gabonais. « L’équipe est animée d’une passion qui permet de surmonter toutes les difficultés, même s’il est vrai que cela requiert de la persévérance. Mais à terme, l’exploitation est très rentable.», soulignent-t-ils.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 22 octobre 2018
Agro
le-gabon-s’engage-pour-une-meilleure-évaluation-de-ses-stocks-halieutiques-et-pêcheries

Le Gabon s’engage pour une meilleure évaluation de ses stocks halieutiques et pêcheries

Sous l’égide de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en partenariat avec le gouvernement gabonais, Libreville abrite un atelier de renforcement des capacités sur les approches d’évaluation...
Le 19 octobre 2018
Hydrocarbures
le-gabon-n’a-signé-aucun-nouveau-contrat-avec-les-compagnies-pétrolières-depuis-2014

Le Gabon n’a signé aucun nouveau contrat avec les compagnies pétrolières depuis 2014

A cause de la rigidité du code des hydrocarbures, le Gabon n’a conclu aucun nouveau contrat avec les compagnies pétrolières désireuses d’investir le secteur. Raison pour laquelle, assure le ministre...
Le 18 octobre 2018
Finance
le-gabon-a-effectué-64-des-tirages-internationaux-sur-le-marché-financier-régional-au-premier-semestre-2018

Le Gabon a effectué 64% des tirages internationaux sur le marché financier régional au premier semestre 2018

Entre le mois de janvier et celui de juin 2018, l’Etat gabonais a bénéficié des décaissements sur emprunts extérieurs et intérieurs pour un montant total de 61 milliards Fcfa au...
Le 18 octobre 2018
BTP
le-gouvernement-va-lancer-la-réhabilitation-des-voiries-urbaines-dans-un-mois

Le gouvernement va lancer la réhabilitation des voiries urbaines dans un mois

Le premier arrondissement de Libreville va accueillir les travaux de réhabilitation des voiries urbaines du pays. Le gouvernement qui entend donner une nouvelle impulsion au réseau routier national, va dans...