Financement des PME : Ecobank aide au lancement de l’espace PME

Financement des PME : Ecobank aide au lancement de l’espace PME

() - La banque panafricaine Ecobank s’engage aux côtés du gouvernement gabonais dans le lancement des activités de l’espace PME, inauguré par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet le 14 novembre 2016 à Libreville. Gaëlle Biteghe (photo), directrice générale de l’établissement financier, entretiendra les promoteurs de PME ce 6 janvier 2017, sur le financement des entreprises ainsi que sur les mécanismes et les outils innovants dont ils peuvent bénéficier auprès de ses guichets.

Dans cet espace dédié aux entrepreneurs, artisans et entreprises de l’économie sociale, le gouvernement, à travers le ministère des PME, offre aux opérateurs économiques des sessions de formation et d’accompagnement, organise des échanges en vue de la conclusion de partenariats mutuellement bénéfiques. Ce qui leur permet aussi d’être outillés afin de répondre plus efficacement à la commande publique et privée. Aussi, l’apport de la banque panafricaine est-elle perçue comme un atout qui permettra aux chefs d’entreprises de mieux s’informer sur les techniques de montage des projets matures et bancables.

La problématique du financement des PME au Gabon fait l’objet d’une mission particulière confiée au gouvernement. Il s’agit de mettre en place un fonds de garantie destiné à lever les obstacles qui limitent l’accès au financement des entreprises.

Le 17 octobre 2016, Biendi Maganga Moussavou, ministre des PME, et la directrice générale du groupe Orabank, Binta Touré Ndoye, ont annoncé que le gouvernement et l’établissement de crédit travaillaient à la création d’un fonds de garantie pour le soutien des PME au Gabon.

Quelques semaines plus tard, d’autres partenaires, la Banque publique d’investissement française (BPI France) en l’occurrence, se joignaient au projet. L’établissement français promettait alors de se tenir aux côtés de l’Etat à travers son expertise, pour la mise en place de ce fonds de garantie.

En attendant que cette société voie le jour, les 55 000 PME que compte le Gabon peuvent déjà trouver des solutions aux problèmes d’expertise technique, de surface financière, de structuration et d’accès à la commande publique.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 24 juillet 2017
Banque
uba-gabon-intègre-le-réseau-mastercard

UBA Gabon intègre le réseau Mastercard

La nouvelle carte de paiement de la filiale gabonaise de la banque panafricaine United bank for Africa (UBA), a été lancée le 21 juillet 2017 par la directrice générale de...
Le 24 juillet 2017
Transports
l’aéroport-de-libreville-sera-fermé-au-trafic-de-nuit-du-23-juillet-au-12-août

L’aéroport de Libreville sera fermé au trafic de nuit du 23 juillet au 12 août

Pendant près de trois semaines, les équipes de la société Aéroports de Libreville (ADL) vont s’affairer aux travaux de rénovation de la piste d’atterrissage de l’aéroport international Léon Mba de...
Le 24 juillet 2017
Télécom
azur-gabon-menacée-de-grève-faute-de-paiement-des-salaires

Azur Gabon menacée de grève, faute de paiement des salaires

Depuis des mois, la filiale locale de la compagnie de téléphonie mobile Bintel Ltd, Usan Gabon (Azur Gabon), essuie de nombreux revers de la part d’employés en colère. Ces derniers...
Le 23 juillet 2017
Agro
le-gabon-se-dote-d’un-cadre-réglementaire-et-des-moyens-techniques-nécessaires-à-la-surveillance-de-ses-forêts

Le Gabon se dote d’un cadre réglementaire et des moyens techniques nécessaires à la surveillance de ses forêts

Le Gabon ne cesse de matérialiser ses engagements dans le cadre du renforcement des mécanismes de gestion durable des forêts et de la mise en œuvre de l’Accord de Paris...