Financement des PME : Ecobank aide au lancement de l’espace PME

Financement des PME : Ecobank aide au lancement de l’espace PME

() - La banque panafricaine Ecobank s’engage aux côtés du gouvernement gabonais dans le lancement des activités de l’espace PME, inauguré par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet le 14 novembre 2016 à Libreville. Gaëlle Biteghe (photo), directrice générale de l’établissement financier, entretiendra les promoteurs de PME ce 6 janvier 2017, sur le financement des entreprises ainsi que sur les mécanismes et les outils innovants dont ils peuvent bénéficier auprès de ses guichets.

Dans cet espace dédié aux entrepreneurs, artisans et entreprises de l’économie sociale, le gouvernement, à travers le ministère des PME, offre aux opérateurs économiques des sessions de formation et d’accompagnement, organise des échanges en vue de la conclusion de partenariats mutuellement bénéfiques. Ce qui leur permet aussi d’être outillés afin de répondre plus efficacement à la commande publique et privée. Aussi, l’apport de la banque panafricaine est-elle perçue comme un atout qui permettra aux chefs d’entreprises de mieux s’informer sur les techniques de montage des projets matures et bancables.

La problématique du financement des PME au Gabon fait l’objet d’une mission particulière confiée au gouvernement. Il s’agit de mettre en place un fonds de garantie destiné à lever les obstacles qui limitent l’accès au financement des entreprises.

Le 17 octobre 2016, Biendi Maganga Moussavou, ministre des PME, et la directrice générale du groupe Orabank, Binta Touré Ndoye, ont annoncé que le gouvernement et l’établissement de crédit travaillaient à la création d’un fonds de garantie pour le soutien des PME au Gabon.

Quelques semaines plus tard, d’autres partenaires, la Banque publique d’investissement française (BPI France) en l’occurrence, se joignaient au projet. L’établissement français promettait alors de se tenir aux côtés de l’Etat à travers son expertise, pour la mise en place de ce fonds de garantie.

En attendant que cette société voie le jour, les 55 000 PME que compte le Gabon peuvent déjà trouver des solutions aux problèmes d’expertise technique, de surface financière, de structuration et d’accès à la commande publique.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 28 mars 2017
Mining
le-groupe-français-eramet-espère-continuer-à-bâtir-une-relation-efficace-et-équilibrée-avec-le-gabon

Le groupe français Eramet espère continuer à bâtir une relation « efficace » et « équilibrée » avec le Gabon

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu le 27 mars en audience le directeur général délégué du groupe français Eramet, Christel Bories. Cette dernière était accompagnée du...
Le 27 mars 2017
Bois
la-banque-mondiale-veut-investir-905-millions-de-dollars-pour-développer-la-filière-bois-au-gabon

La Banque mondiale veut investir 90,5 millions de dollars pour développer la filière bois au Gabon

Présentant le bilan de la mesure d’interdiction d’exportation des grumes en République gabonaise le 23 mars 2017, la Banque mondiale a soumis aux autorités un programme d’appui au développement de...
Le 27 mars 2017
Mining
l’office-national-de-l’emploi-présente-à-la-comilog-le-contrat-d’apprentissage-jeunesse

L’Office national de l’emploi présente à la Comilog le Contrat d’apprentissage jeunesse

L’Office national de l’emploi (ONE) vient de présenter à la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) le Contrat d’apprentissage jeunesse (CAJ). Un nouveau concept qui vise un double objectif : développer et...
Le 27 mars 2017
Hydrocarbures
royal-dutch-shell-annonce-avoir-bouclé-la-cession-de-ses-activités-onshore-au-gabon-à-laméricain-carlyle

Royal Dutch Shell annonce avoir bouclé la cession de ses activités onshore au Gabon, à l'américain Carlyle

 Dans un communiqué publié ce vendredi 24 mars, le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé avoir bouclé la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz...