Financement des PME :‭ ‬Ecobank expose les tares des opérateurs économiques

Financement des PME :‭ ‬Ecobank expose les tares des opérateurs économiques

() - Pour la première session des rencontres organisées à l’Espace PME de Libreville à l’intention des chefs d’entreprises,‭ ‬la banque panafricaine Ecobank a mis le doigt sur les plaies qui limitent l’accès aux financements des promoteurs de PME.

D’après Gaëlle Biteghe,‭ ‬directrice générale de l’établissement bancaire,‭ ‬les promoteurs font preuve d’inexpérience et refusent de donner‭ ‬aux banques‭ ‬les garanties qu’elles sollicitent pour l’accompagnement et le développement de leurs activités.‭ ‬«Avec la crise économique,‭ ‬le capital est devenu rare ‭; ‬il doit être alloué de manière à ce qu’il soit rentabilisé in fine.‭ ‬C’est pour cela qu’on insiste pour que la qualité des dossiers soit au rendez-vous,‭ ‬de telle sorte qu’on puisse allouer ce financement à ceux qui ont la meilleure chance de réussir.‭ ‬Je pense qu’avec cette rareté du capital,‭ ‬nous sommes obligés d’être un peu plus prudents ‭»‬,‭ ‬souligne Gaëlle Biteghe.

Au-delà de ces deux facteurs,‭ ‬sujets de tous les risques,‭ ‬la banque panafricaine relève également la sous-capitalisation des Pme,‭ ‬l’absence d’états financiers,‭ ‬non sans questionner leur fiabilité,‭ ‬le manque de business plan et la dépendance à un seul client qui,‭ ‬pour l’heure,‭ ‬reste l’Etat.‭ ‬«Le facteur risque est évalué sur l’expérience du promoteur,‭ ‬son implication dans sa société,‭ ‬le portefeuille des clients et sur les prévisions faites en termes de génération de chiffre d’affaires ‭»‬,‭ ‬relève la directrice générale.

Ce qui amène la banquière à recommander aux promoteurs de PME,‭ ‬une plus grande diversification des partenaires,‭ ‬une capitalisation adéquate et une constitution légale de la PME.‭ «‬Les jeunes doivent constituer leur dossier légalement,‭ ‬se faire assister sur les aspects juridique et de comptabilité‭; ‬cette assistance fait appel à des spécialistes en la matière parce qu’ils doivent pouvoir avoir le temps de se concentrer sur leurs projets‭»‬,‭ ‬martèle Gaëlle Biteghe.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

Le 23 avril 2018
Télécom
gabon--le-pays-va-investir-150-milliards-fcfa-dans-le-numérique-sur-les-3-prochaines-années-ministre-de-la-communication

Gabon : le pays va investir 150 milliards FCFA dans le numérique, sur les 3 prochaines années (ministre de la Communication)

« Le Gabon va investir 150 milliards FCFA dans le numérique, sur les 3 prochaines années. » C’est ce qu’a déclaré, le 19 avril dernier, Alain Claude Billie By Nze (photo), le...
Le 23 avril 2018
Hydrocarbures
le-pétrole-gabonais-et-le-gaz-tanzanien-au-cœur-des-bons-résultats-de-maurel--prom-au-premier-trimestre

Le pétrole gabonais et le gaz tanzanien au cœur des bons résultats de Maurel & Prom au premier trimestre

Le producteur français indépendant Maurel & Prom, détenu par la société publique indonésienne du pétrole, Pertamina, vient d’annoncer qu’au premier trimestre, son chiffre d'affaires a atteint 104 millions d'euros, soit...
Le 22 avril 2018
Mining
la-cuvée-jacques-libizangomo-joumas-de-l’ecole-des-mines-de-moanda-reçoit-ses-diplômes

La cuvée Jacques Libizangomo Joumas, de l’Ecole des mines de Moanda, reçoit ses diplômes

Le président de la République a procédé le 21 avril 2018 à la remise des diplômes de fin de formation aux 27 étudiants de l’Ecole des mines et de la...
Le 20 avril 2018
Logistique
le-gouvernement-vise-la-compétitivité-du-secteur-du-transport-et-de-la-logistique

Le gouvernement vise la compétitivité du secteur du transport et de la logistique

En préparation à la prochaine Session du Haut conseil de l’investissement (HCI) qui se tiendra à Libreville dans les semaines à venir, le gouvernement a réuni la cellule spécialisée du...