Au premier semestre 2018, le montant des crédits accordés par les banques et les établissements financiers du Gabon s’est élevé à 646,85 milliards FCFA

Au premier semestre 2018, le montant des crédits accordés par les banques et les établissements financiers du Gabon s’est élevé à 646,85 milliards FCFA

() - L’évolution des engagements bancaires au Gabon a connu une contraction de 26,25 %, entre le 2ème semestre 2017 et le 1er semestre 2018, selon un rapport la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

A la fin du premier semestre 2018, révèle cette institution financière, les sept banques et les trois établissements financiers en activité dans le pays ont octroyé 23 014 nouveaux prêts, dont 18 101 crédits à court terme (78,65%), 4 854 signatures à moyen terme (21,09%), 31 dossiers à long terme (0,14%) et 28 dossiers de crédit-bail (0,12%).

L’enveloppe globale de cette cagnotte s’est élevée à 646,85 milliards contre 877,03 milliards FCFA, six mois auparavant.

En outre, selon la BEAC, le recul global de l’activité de crédit se justifie par la morosité de la conjoncture macroéconomique au Gabon.

La majorité des nouveaux crédits octroyés au cours du 1er semestre de l’année écoulée a bénéficié essentiellement aux entreprises privées du secteur productif, dont la part globale s’élève à 421,5 milliards FCFA, soit près de 62,31% de l’enveloppe globale, répartie entre les grandes entreprises (58,13%) et les petites et moyennes entreprises (3,18%).

Quant aux crédits octroyés aux particuliers, dont le nombre de dossiers est de loin le plus important (95,84%), ils ne représentent que 5,76% de la valeur totale des nouveaux concours.

Les autres bénéficiaires, en l’occurrence les autres personnes morales autres que les grandes entreprises et les PME ainsi que l’administration publique ont bénéficié du reste de l’enveloppe (31,93%).

Il est également à noter que l’offre de crédit au Gabon est essentiellement le fait des banques. Car, elles concentrent près de 99,36 % du volume total des financements bancaires, tandis que les établissements financiers, spécialisés dans le crédit-bail, ne représentent que 0,64 % du marché.

Stéphane billé

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 24 mars 2019
Agro
selon-daniel-ona-ondo-les-importations-alimentaires-représentent-3000-milliards-de-fcfa-par-an-en-zone-cemac

Selon Daniel Ona Ondo, les importations alimentaires représentent 3000 milliards de Fcfa par an en zone Cemac

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a souligné l’insuffisance des investissements dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, le...
Le 24 mars 2019
Agro
la-cebevirha-veut-mobiliser-130-milliards-de-fcfa-pour-couvrir-les-besoins-de-la-cemac-en-production-de-bétail-et-de-poisson

La Cebevirha veut mobiliser 130 milliards de Fcfa pour couvrir les besoins de la CEMAC en production de bétail et de poisson

La Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques (Cebevirha) a organisé une table ronde à Ndjamena à l’effet d’amener les bailleurs de fonds à injecter 130...
Le 22 mars 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-affiche-un-résultat-net-consolidé-de-62-millions-de-dollars-en-2018

Maurel & Prom affiche un résultat net consolidé de 62 millions de dollars en 2018

Le conseil d’administration de la junior pétro-gazière française Maurel & Prom, réuni le 20 mars 2019 en France, a arrêté les comptes du groupe au 31 décembre 2018. S’agissant du chiffre...
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...