Après le départ de BNP Paribas, l’Etat à travers le FGIS, reprend la BICIG

Après le départ de BNP Paribas, l’Etat à travers le FGIS, reprend la BICIG

() - Au terme d’un conseil d’administration tenu à Libreville le 19 juin 2018, le président du conseil, Etienne-Guy Mouvagha Tchioba a expliqué le mécanisme qui a conduit à la reprise des actions de BNP Paribas, actionnaire majoritaire de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), par l’Etat, via le Fonds gabonais d’investissements stratégiques.

«Au départ, la BNP était claire : il fallait que les autorités trouvent un nouvel actionnaire. Dans le cas contraire, BNP Paribas allait nous imposer un repreneur. C’est ainsi que l’Etat est entré dans la course via le Fonds gabonais d’investissements stratégiques, avec l’acquisition des 41% de parts de la BNP.», explique le président du conseil dans le quotidien pro gouvernemental l’Union.

Cependant, assure-t-il dans la presse, la prise de participation de l’Etat reste provisoire, en attendant qu’un partenaire bancaire aux «compétences avérées» rachète les parts du FGIS.

«La prise de participation du FGIS s’est faite sous la forme du portage. Autrement dit, le FGIS est pour le moment actionnaire à 41%, jusqu’à ce qu’un repreneur, banquier de préférence, dont les compétences sont avérées, fasse une proposition de rachat des parts du FGIS.», poursuit-il.

S’agissant de la gestion quotidienne de l’établissement bancaire, les administrateurs l’ont confiée au directeur général adjoint, Bernard Levie, en attendant la désignation prochaine d’un manager local «rompu aux arcanes de la banque et de la finance».

Toutefois, assure-t-on dans le conseil, BNP Paribas conservera 6% de parts dans la nouvelle configuration de l’actionnariat de la banque.

PcA

 

Facebook (copie)

Le 19 septembre 2018
Agro
avec-7-des-importations-chinoises-de-bois-sciés-au-1er-trimestre-2018-le-gabon-se-positionne-en-premier-fournisseur-africain-de-l’empire-du-milieu

Avec 7% des importations chinoises de bois sciés au 1er trimestre 2018, le Gabon se positionne en premier fournisseur africain de l’empire du Milieu  

Selon les pointages de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), cinq pays ont assuré, à eux seuls, 90% des importations chinoises de bois sciés, au cours du premier trimestre 2018....
Le 19 septembre 2018
Agro
des-coopératives-agricoles-pour-le-développement-de-l’agriculture-au-gabon

Des coopératives agricoles pour le développement de l’agriculture au Gabon

Dans le cadre de la lutte contre la faim et la malnutrition ainsi que la pauvreté rurale au Gabon, le bureau local de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et...
Le 19 septembre 2018
BTP
pour-réduire-les-coûts-de-production-le-marocain-cimaf-veut-construire-une-usine-de-clinker-au-gabon

Pour réduire les coûts de production, le Marocain Cimaf veut construire une usine de clinker au Gabon

Le directeur général de la zone 5 du groupe marocain CIMAF constitué du Gabon et du Congo, Salim Kaddourri, a fait part aux autorités de l’intention du cimentier, de construire...
Le 19 septembre 2018
Agro
libreville-accueille-la-cinquième-édition-de-l’africa-agri-forum-en-décembre-2018

Libreville accueille la cinquième édition de l’Africa Agri Forum en décembre 2018

Fort du succès de ses quatre précédentes éditions à Abidjan, l’Africa Agri Forum s’invite pour la première fois en Afrique centrale et précisément à Libreville au Gabon, les 10 et...