Le Gabon franchit un nouveau palier dans la transformation du bois

Le Gabon franchit un nouveau palier dans la transformation du bois

() - Cette option s’est matérialisée par l’inauguration, le week-end dernier, de l’unité de transformation ‘’Three Layer’’ du complexe industriel Rain Forest Management (RFM) situé à Mbomao, un village du département de la Lopé.

La mise en production de cette nouvelle unité vient renforcer le processus de transformation du bois en vue de la diversification des sources de croissance. En même temps, elle confirme le positionnement économique de RFM en tant que maillon fort et pionnier dans la chaine d’industrialisation de la filière bois au Gabon.

Le concept ‘’Three Layer’’, consiste en un assemblage de trois bois en un seul, en vue de mieux rentabiliser la ressource, avec une revalorisation plus poussée des rebus de bois. Autrement dit, avec ce nouveau dispositif, le taux de déchets du bois sera réduit, tandis que celui du rendement de la matière première connaitra une augmentation.

La ministre de l’Economie forestière, Estelle Ondo, a salué cet investissement et promis tout le soutien des autorités aux efforts entrepris par RFM, au moment où le gouvernement accentue le processus de transformation des produits locaux et partant la diversification des sources de croissance.

« Cette technologie de pointe participe à la formation des jeunes Gabonais, grâce au transfert des compétences initié par cette société. Toutes ces initiatives sont donc de nature à être saluées », a-t-elle indiqué, avant de préciser, dans cette foulée, la perspective d’une synergie entre cette unité de transformation et l’Ecole nationale des eaux et forêt. Cela, afin que les jeunes Gabonais puissent bénéficier et s’imprégner des fondamentaux de cette nouvelle technologie.

Malgré les difficultés à surmonter et les efforts à fournir dans la stratégie d’industrialisation de la filière bois, « le concept de Three Layer permet de nourrir l’optimisme quant aux perspectives d’évolution de la transformation du secteur bois au Gabon », a indiqué le membre du gouvernement. Etant entendu que les ambitions du gouvernement, pour ce secteur, deuxième employeur après l’Etat, sont de porter sa contribution bien au-delà des 3% qu’il représente actuellement.

Synclair Owona

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 18 octobre 2017
Télécom
2ocma-et-alcatel-sub-marine-discutent-de-la-gestion-et-la-maintenance-du-câble-sous-marin-ace-à-libreville

2OCMA et Alcatel Sub-Marine discutent de la gestion et la maintenance du câble sous-marin ACE à Libreville

Le Consortium de câble sous-marin Africa Coast to Europe (ACE), dont 18 pays forment le sous-comité opération et maintenance, travaille jusqu’au 20 octobre à Libreville, sur la revue financière des...
Le 18 octobre 2017
Logistique
bolloré-va-assurer-la-gestion-du-terminal-à-conteneurs-du-nouveau-port-international-d’owendo

Bolloré va assurer la gestion du terminal à conteneurs du nouveau port international d’Owendo

On connait désormais les termes de l’accord conclu, il y a quelques jours, entre l’Etat gabonais, Olam Gabon filiale de la singapourienne, Olam international et la société française, Bolloré Transport...
Le 17 octobre 2017
Agro
industrie-du-bois-la-zone-économique-spéciale-de-nkok-va-abriter-180-usines-dans-trois-ans

Industrie du bois : la zone économique spéciale de Nkok va abriter 180 usines dans trois ans

D’après le président du groupe Olam Gabon, Gagan Gupta (photo), la zone économique à régime privilégié de Nkok, comptant déjà 45 entreprises qui assurent la transformation du bois, s’apprête à...
Le 16 octobre 2017
Electricité
le-pool-énergétique-de-lafrique-centrale-veut-accroître-le-taux-d’électrification-situé-à-20-en-2017

Le Pool énergétique de l'Afrique centrale veut accroître le taux d’électrification situé à 20% en 2017

A l’occasion d’une réunion du Pool énergétique de l'Afrique centrale (Peac), présidée récemment à Yaoundé par le Camerounais Joël Nana Kontchou (photo), les pays de la sous-région ont manifesté leur...