Le Gabon franchit un nouveau palier dans la transformation du bois

Le Gabon franchit un nouveau palier dans la transformation du bois

() - Cette option s’est matérialisée par l’inauguration, le week-end dernier, de l’unité de transformation ‘’Three Layer’’ du complexe industriel Rain Forest Management (RFM) situé à Mbomao, un village du département de la Lopé.

La mise en production de cette nouvelle unité vient renforcer le processus de transformation du bois en vue de la diversification des sources de croissance. En même temps, elle confirme le positionnement économique de RFM en tant que maillon fort et pionnier dans la chaine d’industrialisation de la filière bois au Gabon.

Le concept ‘’Three Layer’’, consiste en un assemblage de trois bois en un seul, en vue de mieux rentabiliser la ressource, avec une revalorisation plus poussée des rebus de bois. Autrement dit, avec ce nouveau dispositif, le taux de déchets du bois sera réduit, tandis que celui du rendement de la matière première connaitra une augmentation.

La ministre de l’Economie forestière, Estelle Ondo, a salué cet investissement et promis tout le soutien des autorités aux efforts entrepris par RFM, au moment où le gouvernement accentue le processus de transformation des produits locaux et partant la diversification des sources de croissance.

« Cette technologie de pointe participe à la formation des jeunes Gabonais, grâce au transfert des compétences initié par cette société. Toutes ces initiatives sont donc de nature à être saluées », a-t-elle indiqué, avant de préciser, dans cette foulée, la perspective d’une synergie entre cette unité de transformation et l’Ecole nationale des eaux et forêt. Cela, afin que les jeunes Gabonais puissent bénéficier et s’imprégner des fondamentaux de cette nouvelle technologie.

Malgré les difficultés à surmonter et les efforts à fournir dans la stratégie d’industrialisation de la filière bois, « le concept de Three Layer permet de nourrir l’optimisme quant aux perspectives d’évolution de la transformation du secteur bois au Gabon », a indiqué le membre du gouvernement. Etant entendu que les ambitions du gouvernement, pour ce secteur, deuxième employeur après l’Etat, sont de porter sa contribution bien au-delà des 3% qu’il représente actuellement.

Synclair Owona

Facebook (copie)

Le 19 août 2017
Télécom
le-gouvernement-accélère-le-processus-de-raccordement-des-foyers-à-l’internet-très-haut-débit

Le gouvernement accélère le processus de raccordement des foyers à l’internet très haut débit

Le processus de raccordement du plus grand nombre des usagers à l’internet très haut débit connait des progrès significatifs au Gabon. Une convention tripartite allant dans ce sens, réunissant le...
Le 18 août 2017
Electricité
selon-pierre-reteno-n’diaye-à-partir-de-2020-la-sogara-sera-face-à-son-destin

Selon Pierre Reteno N’Diaye, « à partir de 2020, la SOGARA sera face à son destin »

Dans un entretien à la presse locale, le Directeur général de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), Pierre Reteno N’Diaye (photo), revient sur les multiples difficultés que traverse l’unique société...
Le 18 août 2017
Télécom
internet-mobile-le-gabon-1er-en-afrique-centrale

Internet mobile : le Gabon 1er en Afrique centrale

Les nombreux investissements réalisés par le Gabon depuis plus de sept ans contribuent à améliorer les infrastructures ainsi que l’accès des populations à Internet de manière globale, et à travers...
Le 18 août 2017
BTP
l’entreprise-iranienne-kayson-inc-à-la-peine-sur-la-route-sangmelima-bikoula-qui-relie-le-cameroun-au-congo

L’entreprise iranienne Kayson Inc à la peine sur la route Sangmelima-Bikoula, qui relie le Cameroun au Congo

Le ministre camerounais des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi (photo), a récemment reçu à Yaoundé le président directeur général de la société iranienne Kayson Inc, Mohammadreza Ansari. Les deux...