Le Gabon franchit un nouveau palier dans la transformation du bois

Le Gabon franchit un nouveau palier dans la transformation du bois

() - Cette option s’est matérialisée par l’inauguration, le week-end dernier, de l’unité de transformation ‘’Three Layer’’ du complexe industriel Rain Forest Management (RFM) situé à Mbomao, un village du département de la Lopé.

La mise en production de cette nouvelle unité vient renforcer le processus de transformation du bois en vue de la diversification des sources de croissance. En même temps, elle confirme le positionnement économique de RFM en tant que maillon fort et pionnier dans la chaine d’industrialisation de la filière bois au Gabon.

Le concept ‘’Three Layer’’, consiste en un assemblage de trois bois en un seul, en vue de mieux rentabiliser la ressource, avec une revalorisation plus poussée des rebus de bois. Autrement dit, avec ce nouveau dispositif, le taux de déchets du bois sera réduit, tandis que celui du rendement de la matière première connaitra une augmentation.

La ministre de l’Economie forestière, Estelle Ondo, a salué cet investissement et promis tout le soutien des autorités aux efforts entrepris par RFM, au moment où le gouvernement accentue le processus de transformation des produits locaux et partant la diversification des sources de croissance.

« Cette technologie de pointe participe à la formation des jeunes Gabonais, grâce au transfert des compétences initié par cette société. Toutes ces initiatives sont donc de nature à être saluées », a-t-elle indiqué, avant de préciser, dans cette foulée, la perspective d’une synergie entre cette unité de transformation et l’Ecole nationale des eaux et forêt. Cela, afin que les jeunes Gabonais puissent bénéficier et s’imprégner des fondamentaux de cette nouvelle technologie.

Malgré les difficultés à surmonter et les efforts à fournir dans la stratégie d’industrialisation de la filière bois, « le concept de Three Layer permet de nourrir l’optimisme quant aux perspectives d’évolution de la transformation du secteur bois au Gabon », a indiqué le membre du gouvernement. Etant entendu que les ambitions du gouvernement, pour ce secteur, deuxième employeur après l’Etat, sont de porter sa contribution bien au-delà des 3% qu’il représente actuellement.

Synclair Owona

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 28 avril 2017
Mining
eramet-annonce-une-hausse-de-son-chiffre-daffaires-de-28-au-1er-trimestre-2017

Eramet annonce une hausse de son chiffre d'affaires de 28% au 1er trimestre 2017

Le groupe minier Eramet annonce avoir enregistré une croissance de 28% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 854 millions d'euros, profitant d'une hausse des prix du nickel et...
Le 28 avril 2017
TIC
le-gabon-fortement-représenté-au-2è-salon-africain-des-tic-à-tunis

Le Gabon fortement représenté au 2è Salon africain des TIC à Tunis

Une délégation d’hommes d’affaires gabonais conduite par le ministre délégué auprès du ministre l’Economie numérique, Olivier Koumba Mboumba, a participé à la 2ème édition du Salon international des technologies de...
Le 27 avril 2017
Banque
la-beac-veut-placer-les-fonds-de-la-caisse-de-retraites-en-actifs-financiers

La Beac veut placer les fonds de la caisse de retraites en actifs financiers

La Banque des Etats d’Afrique centrale vient de lancer un appel d’offres international en vue de la sélection d’un organisme spécialisé dans la gestion des portefeuilles d’actifs financiers en vue...
Le 27 avril 2017
Banque
la-banque-gabonaise-de-développement-en-guerre-contre-la-divulgation-des-informations-des-clients

La Banque gabonaise de développement en guerre contre la divulgation des informations des clients

Depuis quelques jours, la presse locale orchestre un tir groupé sur la Banque gabonaise de développement (BGD). Des médias publient des informations postées sur les réseaux sociaux sur les opérations...