Le Gabon autorise à nouveau l’exportation du bois interrompue à la suite du scandale du Kévazingo

Le Gabon autorise à nouveau l’exportation du bois interrompue à la suite du scandale du Kévazingo

() - Le ministre des Eaux et des Forêts, Lee White, a de nouveau autorisé les exportations de bois interdites depuis deux mois à la suite du scandale de la disparition de 353 containers de Kévazingo.

Le ministre des Forêts, s’exprimant face à la presse lors d’une descente au port d’Owendo, a indiqué que cette décision permettrait de « reprendre l’activité économique, épargner de nombreux compatriotes du chômage technique, mais aussi évacuer la quantité de bois accumulée au port d’Owendo ».

D’autant plus que, assure un opérateur de la filière à la presse locale, les cargaisons en attente d’embarquement pour l’étranger sont estimées à 5800 colis de bois.

Pour le ministre qui précise que cette décision n’arrête pas les enquêtes en cours, il fallait trouver la solution pour la reprise des exportations et l’approvisionnement des usines question de relancer l’industrie forestière gabonaise.

« On va continuer à travailler de façon rapprochée avec le procureur de la République sur la partie qui est saisie ici. Il n’y a pas de raison que la nouvelle équipe qui a été mise en place ne travaille pas. Elle va reprendre avec une organisation particulière. Pendant cette phase de transition, il y aura un renforcement des équipes des eaux et forêts surplace », explique Lee White.

Toutefois, pour plus de sécurité, le ministre envisage de renforcer la traçabilité du bois.

« On ne peut pas avoir du bois illégal à Libreville s’il y a une bonne traçabilité depuis la forêt. (…) On vit dans un monde électronique. On peut donc mettre un code-barre sur chaque bille d’Okoumé qui sera suivie même jusqu’à l’extérieur du pays. Nous allons voir ce qu’on peut mettre en place rapidement », assure le ministre à la presse.

PcA

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 19 juillet 2019
Une Banque & Finance
la-bdeac-veut-gérer-les-ressources-du-fonds-bleu-pour-le-bassin-du-congo

La BDEAC veut gérer les ressources du Fonds bleu pour le bassin du Congo

Le pré-sommet d’Abu Dhabi, préparatoire au sommet sur l’action pour le climat que le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Gutteres, organisera le 23 septembre 2019 à New York, a...
Le 18 juillet 2019
Mining
les-ventes-d’alliages-de-manganèse-font-bondir-le-chiffre-d’affaires-du-complexe-métallurgique-de-moanda

Les ventes d’alliages de manganèse font bondir le chiffre d’affaires du complexe métallurgique de Moanda

en dépit du repli de près de 15 % de la production totale des alliages qui se situe à 11 222 tonnes à fin mars 2019, le complexe métallurgique de Moanda réalise...
Le 17 juillet 2019
Une Transports & Logistique
le-transport-du-manganèse-du-bois-et-des-produits-pétroliers-dope-l’activité-ferroviaire-au-gabon

Le transport du manganèse, du bois et des produits pétroliers dope l’activité ferroviaire au Gabon

Selon la Direction générale de l’Économie, l’activité ferroviaire a enregistré une hausse de ses performances au terme des trois premiers mois de 2019. En effet, le volume global des marchandises...
Le 17 juillet 2019
Une Agro & Bois
les-exportations-de-caoutchouc-du-gabon-en-hausse-de-375--au-premier-trimestre-2019

Les exportations de caoutchouc du Gabon en hausse de 37,5 % au premier trimestre 2019

Les exportations de caoutchouc se chiffrent à 3145,7 tonnes au premier trimestre 2019 contre 2288,4 tonnes un an plus tôt, soit une hausse de 37,5 %. Cette bonne tenue des exportations de...