74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

() - Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années.

En termes d’emplois par exemple, on est parti de 3 000 emplois en 2010 à 13 000 emplois en 2017, créés par 155 usines dont plus de 110 appartiennent aux opérateurs chinois; soit une moyenne de 1000 emplois par an.

S’agissant de la transformation, l’on est passé de 200 000 m3 de bois à 700 000 m3 en moins de 10 ans.

Dans cette forêt de statistiques, les concessions attribuées aux entreprises chinoises sont passées de 818 932 hectares en 2010 à 3 964 249 hectares en 2015, soit une progression de 384%.

Fort de cette influence dans la filière, ces derniers, réunis au sein de l’Union forestière des industries asiatiques du Gabon, appellent tous les opérateurs économiques chinois de la filière forêt/bois à cesser les activités forestières illégales qui ternissent leur image.

Cette invite fait suite à l’accusation portée contre une entreprise chinoise au sujet de l’exploitation illégale d’une espèce interdite, le Kevazingo en occurrence. Aussi, préviennent-ils les contrevenants à cet appel sur l’emploi de mesures coercitives pouvant aller jusqu’à la radiation du syndicat.

«Nous insistons pour combattre résolument l’exploitation illégale des forêts et promouvoir une gestion légale et durable des forêts et des industries associées par les entreprises. Nous sommes très satisfaits de voir les engagements et actions des entreprises du secteur forestier chinois au Gabon et sommes prêts à continuer à les soutenir.», souligne un opérateur chinois dans la presse locale.

Pour les autorités, le moteur et l’avenir de la filière sont portés par les compagnies forestières chinoises.

«Le Gabon est riche en ressources forestières. Les entreprises chinoises au Gabon sont devenues un moteur dans la construction des piliers Gabon industriel et Gabon vert.», souligne-t-on au ministère des Forêts.

PcA

 

Facebook (copie)

Le 18 juin 2019
Infrastructures
les-travaux-de-réhabilitation-de-l’assemblée-nationale-du-gabon-lancés

Les travaux de réhabilitation de l’Assemblée nationale du Gabon lancés 

Selon un communiqué du service de communication du Palais Léon Mba, le siège de l’Assemblée nationale du Gabon, les travaux de réhabilitation de cette institution, dévastée par des flammes suite...
Le 18 juin 2019
Agro
olam-gabon-redynamise-la-culture-du-cacao-dans-le-nord-du-pays

Olam Gabon redynamise la culture du cacao dans le nord du pays

Pour redynamiser la culture du cacao dans les localités où sont implantées ses installations industrielles, et contribuer à l’augmentation des revenus des ménages, Olam Rubber Gabon a décidé d’appuyer les...
Le 18 juin 2019
Hydrocarbures
après-une-hausse-des-prix-des-carburants-de-30--en-trois-ans-les-transporteurs-gabonais-tirent-la-sonnette-d’alarme

Après une hausse des prix des carburants de 30 % en trois ans, les transporteurs gabonais tirent la sonnette d’alarme

Depuis que le gouvernement a décidé d’arrêter de soutenir les prix des carburants à la pompe, ceux-ci ont connu une augmentation qui aujourd’hui fait frémir les transporteurs. À titre exemple,...
Le 17 juin 2019
Transports
justin-ndoundangoye-la-venue-de-transurb-ne-signe-pas-l’acte-de-décès-de-la-sogatra

Justin Ndoundangoye : « La venue de Transurb ne signe pas l’acte de décès de la Sogatra »

L’annonce de la venue d’une nouvelle compagnie de transports urbains à Libreville a soulevé des questions. Face à cette quiétude, le ministre des Transports a notamment rassuré les nombreux employés...