Un bureau de certification et de traçabilité des grumes bientôt installé dans la zone économique spéciale de Nkok

Un bureau de certification et de traçabilité des grumes bientôt installé dans la zone économique spéciale de Nkok

() - Dans le but d’accroître la traçabilité des grumes transformées dans la Zone économique spéciale de Nkok, un accord de partenariat a été signé le 18 mai dernier à Libreville. Il lie Gabon Special Economic Zone (Gsez), filiale locale de la multinationale singapourienne Olam, l’ONG Brainforest, le Cabinet d’ingénierie forestière privé et indépendant, basé à Montpellier au sud de la France, Forêt Ressources Management ingénierie (FRMi) et l’Autorité administrative de la zone économique spéciale de Nkok. L’accord porte sur la mise en place d’un bureau indépendant de certification et de traçabilité des grumes exploitées au sein de la zone.

 

Dénommé « Tracer Nkok », il aura entre autres missions de filtrer et de comptabiliser la totalité des grumes rentrant dans la ZES de Nkok. Il est question de s’assurer de l’admission exclusive dans les usines de transformation basées dans la zone de Nkok des grumes ayant préalablement subi une évaluation de légalité de type « Diligence raisonnée ». Le bureau se charge également d’assurer la traçabilité des grumes depuis la forêt jusqu’aux usines de transformation de Nkok ; de fournir un appui technique et de préparer les opérateurs économiques aux procédures dites « diligences ».

 

L’ouverture de cette structure s’inscrit dans un processus de certification à terme des activités de la Zone économique spéciale de Nkok. Les exploitants, désireux de commercialiser leurs grumes aux usines installées au sein de la zone de Nkok, doivent préalablement s’inscrire auprès de ce bureau.

 

Il sera doté pour son fonctionnement d’une coordination technique, d’une diligence raisonnée, d’une inspection de traçabilité, de saisie et reporting ainsi que d’une assistance certification. Des postes d’inspection seront implantés à chacune des entrées de la zone pour comptabiliser les grumes.

 

PcA

 

 

Facebook (copie)

Le 21 juin 2019
Bois
lee-white-prend-le-pouls-du-parc-à-bois-de-la-zone-économique-spéciale-de-nkok

Lee White prend le pouls du parc à bois de la Zone économique spéciale de Nkok

Le nouveau ministre de la Foret, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, Lee White, a effectué une descente au sein de la zone économique spéciale de Nkok...
Le 21 juin 2019
Logistique
malgré-une-activité-en-hausse-les-bénéfices-de-l’office-des-ports-et-rades-du-gabon-baissent-en-2018

Malgré une activité en hausse, les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon baissent en 2018

Les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) affichent un net recul au terme de l’exercice 2018. Une contreperformance qui se justifie par un ajustement de plusieurs opérations...
Le 21 juin 2019
Transports
à-la-suite-d’une-série-d’accidents-le-directeur-général-de-la-société-d’exploitation-du-transgabonais-démissionne

À la suite d’une série d’accidents, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais démissionne

Selon la presse locale, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), le Belge Patrick Claes, vient de rendre son tablier. Il ignore, pour l’instant, les raisons de...
Le 20 juin 2019
Agro
la-contribution-du-palmier-à-huile-au-pib-du-gabon-est-passée-de-36--à-5--entre-2010-et-2017

La contribution du palmier à huile au PIB du Gabon est passée de 3,6 % à 5 % entre 2010 et 2017

Les investissements réalisés par la filiale locale de la multinationale agroalimentaire singapourienne, Olam Palm Gabon, portent leurs fruits. En 2017, les engagements de l’entreprise dans le palmier à huile ont...