Selon Daniel Ona Ondo, dans la CEMAC, la faible mobilisation de la taxe communautaire d’intégration plombe la réalisation des projets intégrateurs

Selon Daniel Ona Ondo, dans la CEMAC, la faible mobilisation de la taxe communautaire d’intégration plombe la réalisation des projets intégrateurs

() - Le 25 octobre 2018 à N’djamena, à l’ouverture d’un Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEMAC, espace communautaire formé par le Cameroun, le Congo, le Gabon, la RCA, le Tchad et la Guinée équatoriale, le président de la Commission de la CEMAC, le Gabonais Daniel Ona Ondo (photo), s’est quelque peu déchaîné, dénonçant notamment les difficultés à recouvrer la taxe communautaire d’intégration (TCI).

«Malgré votre fort engagement, nous relevons la persistance de graves distorsions dans le processus de recouvrement de la Taxe communautaire d'intégration. A peine 30 milliards sur les 99 milliards FCfa de potentiel sont recouvrés en moyenne depuis quelques années. Cette situation met à rude épreuve, le fonctionnement des institutions communautaires et l'exécution de leurs programmes.», a-t-il souligné devant les chefs d’Etat présents au sommet de N’djamena.

Cette «faible mobilisation de la TCI», a ajouté le président de la Commission de la CEMAC, «est à l'origine de l’incapacité du Fonds de développement communautaire à porter la réalisation des projets intégrateurs» ; toute chose qui contribue à plomber le processus d’intégration dans la sous-région.

Cette faible intégration observée dans la zone CEMAC, selon Daniel Ona Ondo, se mesure aussi sur la base du «rôle marginal que joue la Commission dans le processus décisionnel au sein de la Communauté, au regard de l'absence de sanctions dans la non observation par les Etats de leurs engagements communautaires, en général, et des critères de convergence, en particulier».

BRM

Facebook (copie)

Le 23 janvier 2019
Infrastructures
le-gouvernement-demande-la-prise-en-compte-des-infrastructures-dans-les-projets-conduits-par-la-banque-mondiale-au-gabon

Le gouvernement demande la prise en compte des infrastructures dans les projets conduits par la Banque mondiale au Gabon

La représentante de la Banque mondiale au Gabon et en Guinée Equatoriale, Alice Ouedraogo, a eu des entretiens avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, le 22 janvier à Libreville. Elle...
Le 22 janvier 2019
Banque
bnp-paribas-quitte-le-capital-de-bicig

BNP Paribas quitte le capital de Bicig

C’est le président du conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), Etienne Mouvagha Tchioba, qui l’a annoncé au terme de la session du...
Le 22 janvier 2019
Banque
la-cobac-désigne-un-liquidateur-à-la-banque-gabonaise-de-développement

La Cobac désigne un liquidateur à la banque gabonaise de développement  

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé, en octobre 2018, de retirer l’agrément prudentiel de la banque gabonaise de développement (BGD) et de désigner un liquidateur après le...
Le 22 janvier 2019
Agro
zone-cemac-en-dépit-d’une-hausse-des-prix-des-produits-énergétiques-les-produits-de-base-affichent-un-net-recul-dans-l’ensemble

Zone CEMAC : en dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques, les produits de base affichent un net recul dans l’ensemble

En dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques au troisième trimestre 2018, le marché des produits de base a affiché un net recul dans l’ensemble, à cause de la...