Selon Daniel Ona Ondo, dans la CEMAC, la faible mobilisation de la taxe communautaire d’intégration plombe la réalisation des projets intégrateurs

Selon Daniel Ona Ondo, dans la CEMAC, la faible mobilisation de la taxe communautaire d’intégration plombe la réalisation des projets intégrateurs

() - Le 25 octobre 2018 à N’djamena, à l’ouverture d’un Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEMAC, espace communautaire formé par le Cameroun, le Congo, le Gabon, la RCA, le Tchad et la Guinée équatoriale, le président de la Commission de la CEMAC, le Gabonais Daniel Ona Ondo (photo), s’est quelque peu déchaîné, dénonçant notamment les difficultés à recouvrer la taxe communautaire d’intégration (TCI).

«Malgré votre fort engagement, nous relevons la persistance de graves distorsions dans le processus de recouvrement de la Taxe communautaire d'intégration. A peine 30 milliards sur les 99 milliards FCfa de potentiel sont recouvrés en moyenne depuis quelques années. Cette situation met à rude épreuve, le fonctionnement des institutions communautaires et l'exécution de leurs programmes.», a-t-il souligné devant les chefs d’Etat présents au sommet de N’djamena.

Cette «faible mobilisation de la TCI», a ajouté le président de la Commission de la CEMAC, «est à l'origine de l’incapacité du Fonds de développement communautaire à porter la réalisation des projets intégrateurs» ; toute chose qui contribue à plomber le processus d’intégration dans la sous-région.

Cette faible intégration observée dans la zone CEMAC, selon Daniel Ona Ondo, se mesure aussi sur la base du «rôle marginal que joue la Commission dans le processus décisionnel au sein de la Communauté, au regard de l'absence de sanctions dans la non observation par les Etats de leurs engagements communautaires, en général, et des critères de convergence, en particulier».

BRM

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-affiche-un-résultat-net-consolidé-de-62-millions-de-dollars-en-2018

Maurel & Prom affiche un résultat net consolidé de 62 millions de dollars en 2018

Le conseil d’administration de la junior pétro-gazière française Maurel & Prom, réuni le 20 mars 2019 en France, a arrêté les comptes du groupe au 31 décembre 2018. S’agissant du chiffre...
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...