Nomination des membres de la Haute autorité de la communication

Nomination des membres de la Haute autorité de la communication

() - En sa séance de ce jeudi 31 mai 2018, le Conseil des ministres a procédé à la nomination des dirigeants et membres de la Haute autorité de la communication (HAC). Cette nouvelle instance indépendante, chargée de la régulation du secteur de la communication, vient ainsi remplacer le Conseil national de la communication (CNC), dont la dissolution avait été annoncée lors du dialogue politique de Libreville, en 2017.

Mise sur les fonts baptismaux lors du Conseil des ministres du 23 février 2018, ce nouvel organe, jouissant d’une autonomie de gestion financière, a pour mission de veiller, en toute indépendance et impartialité, au respect de l’expression de la démocratie et la liberté de la presse sur toute l’étendue du territoire.

Il est également chargé de veiller à l’accès des citoyens à une communication libre, au traitement équitable par les médias publics de tous les partis politiques et associations politiques reconnus, ainsi que de la société civile. 

Selon les textes, la Haute autorité de la communication devra avoir un regard des plus scrupuleux quant au respect par les médias publics des règles et conditions de production, de programmation et de diffusion des émissions relatives aux campagnes électorales.

Pour rappel, les membres de la HAC sont proposés par la présidence de la République, le Sénat, l’Assemblée nationale et la corporation. Leur mandat est de cinq ans, renouvelable une fois. 

Le tout premier bureau de la Haute autorité de la communication se compose ainsi qu’il suit : président,  Raphaël Ntoutoume Nkoghe (photo); membres, Lucie Akalane, Christian Olivier Lasseny, Guy Roger Lendira, Jean Louis Mabendi, Félicien Biviga Koumba, François Mouwaka Ngonda.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 17 juillet 2019
Une Agro & Bois
les-exportations-de-caoutchouc-du-gabon-en-hausse-de-375--au-premier-trimestre-2019

Les exportations de caoutchouc du Gabon en hausse de 37,5 % au premier trimestre 2019

Les exportations de caoutchouc se chiffrent à 3145,7 tonnes au premier trimestre 2019 contre 2288,4 tonnes un an plus tôt, soit une hausse de 37,5 %. Cette bonne tenue des exportations de...
Le 16 juillet 2019
Une BTP & Infrastructures
la-reprise-des-travaux-sur-la-principale-route-du-gabon-pk12-pk105-annoncée-pour-la-prochaine-rentrée

La reprise des travaux sur la principale route du Gabon (PK12-PK105) annoncée pour la prochaine rentrée

Selon le ministre des Travaux publics, Arnaud Calixte Engandji, les travaux de construction du tronçon PK12-PK105 sur la nationale N° 1, reliant Libreville au reste du pays, devraient reprendre dès la rentrée...
Le 16 juillet 2019
Energies
le-gabon-collecte-13--de-ses-recettes-pétrolières-au-premier-trimestre-2019

Le Gabon collecte 13 % de ses recettes pétrolières au premier trimestre 2019

  Sur une prévision annuelle de 731,6 milliards de FCFA, les recettes pétrolières ont été collectées à hauteur de 13,7 % au premier trimestre 2019. Elle se situe à 100,3 milliards de FCFA...
Le 15 juillet 2019
Energies
le-gabon-présente-l’orientation-de-sa-nouvelle-politique-énergétique-aux-investisseurs

Le Gabon présente l’orientation de sa nouvelle politique énergétique aux investisseurs

Des investisseurs et partenaires au développement, conduit par les responsables du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), ont été reçus le 10 juillet dernier par le ministre des Mines, de l’Énergie...