Nomination des membres de la Haute autorité de la communication

Nomination des membres de la Haute autorité de la communication

() - En sa séance de ce jeudi 31 mai 2018, le Conseil des ministres a procédé à la nomination des dirigeants et membres de la Haute autorité de la communication (HAC). Cette nouvelle instance indépendante, chargée de la régulation du secteur de la communication, vient ainsi remplacer le Conseil national de la communication (CNC), dont la dissolution avait été annoncée lors du dialogue politique de Libreville, en 2017.

Mise sur les fonts baptismaux lors du Conseil des ministres du 23 février 2018, ce nouvel organe, jouissant d’une autonomie de gestion financière, a pour mission de veiller, en toute indépendance et impartialité, au respect de l’expression de la démocratie et la liberté de la presse sur toute l’étendue du territoire.

Il est également chargé de veiller à l’accès des citoyens à une communication libre, au traitement équitable par les médias publics de tous les partis politiques et associations politiques reconnus, ainsi que de la société civile. 

Selon les textes, la Haute autorité de la communication devra avoir un regard des plus scrupuleux quant au respect par les médias publics des règles et conditions de production, de programmation et de diffusion des émissions relatives aux campagnes électorales.

Pour rappel, les membres de la HAC sont proposés par la présidence de la République, le Sénat, l’Assemblée nationale et la corporation. Leur mandat est de cinq ans, renouvelable une fois. 

Le tout premier bureau de la Haute autorité de la communication se compose ainsi qu’il suit : président,  Raphaël Ntoutoume Nkoghe (photo); membres, Lucie Akalane, Christian Olivier Lasseny, Guy Roger Lendira, Jean Louis Mabendi, Félicien Biviga Koumba, François Mouwaka Ngonda.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 16 novembre 2018
Infrastructures
united-kingdom-export-finance-investit-près-de-50-milliards-fcfa-dans-l’aménagement-de-112-voiries-à-libreville

United Kingdom Export Finance investit près de 50 milliards FCFA dans l’aménagement de 112 voiries à Libreville

United Kingdom Export Finance (UKEF), agence gouvernementale de crédit à l'export du Royaume-Uni, qui travaille en collaboration avec le département du commerce international, assure le financement des travaux d’aménagement de...
Le 16 novembre 2018
Mining
le-gabon-renforce-les-capacités-des-cadres-de-l’administration-minière

Le Gabon renforce les capacités des cadres de l’administration minière

Dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du ministère en charge des Mines, notamment en matière de renforcement des capacités des ressources humaines, les...
Le 13 novembre 2018
Mining
le-gouvernement-menace-de-retirer-les-permis-aux-orpailleurs-en-situation-irrégulière

Le gouvernement menace de retirer les permis aux orpailleurs en situation irrégulière

Les opérateurs de la filière aurifère ont jusqu’au 30 novembre de l’année en cours pour se faire recenser et disposer ainsi de nouveaux documents permettant de tracer et de répertorier...
Le 13 novembre 2018
Logistique
selon-la-presse-l’office-des-ports-du-gabon-réclame-12-millions-d’euros-de-taxes-à-bolloré-transport-et-logistics

Selon la presse, l’Office des ports du Gabon réclame 12 millions d’euros de taxes à Bolloré Transport et Logistics

L’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) et Bolloré Transport Logistics (BTL) sont opposés depuis des semaines sur le paiement d’une ardoise que le premier réclame au second. L’information qui...