Ali Bongo et les journalistes ont échangé sur le nouveau Code de la communication

Ali Bongo et les journalistes ont échangé sur le nouveau Code de la communication

() - Au Gabon, le nouveau Code de la communication est revenu dans les discours lors de la cérémonie de présentation des vœux de la presse au président Ali Bongo. « Le nouveau Code de la communication, entré en vigueur le 2 janvier dernier, est une avancée notable dans la volonté des pouvoirs publics de réguler et d’organiser la presse. Cependant, il comporte des contradictions réelles au bon fonctionnement de la presse privée, notamment au niveau des articles 180, 95, 94, 91, 44 et 20 », a déclaré Patricia Lydie Mouellet qui parlait au nom de la corporation des journalistes.

Elle fait référence à quelques dispositions, notamment celles qui interdisent aux Gabonais de l’étranger de diriger un média au Gabon, celles qui obligent désormais les journalistes à déposer leurs pseudonymes au Conseil national de la communication (Cnc).

En réponse, le président Ali Bongo a conseillé aux journalistes la « rigueur professionnelle » et la « responsabilité » qui sont leur seule protection des ennuis judiciaires. « Trop d’organes de presse nationaux continuent à faire, dans leurs articles, l’apologie de la haine et de la division. Ces pratiques, loin de grandir ceux qui en sont les promoteurs et adeptes, trahissent plutôt leur haut degré de militantisme au service d’intérêts qui sont loin d’être ceux de leur noble profession », a dit le chef de l’Etat.

Il a conclu que « cette façon d’user de la liberté de presse pourtant effective dans notre pays, ne participe nullement à la bonne information et à l’éducation du peuple gabonais ».

Lire aussi

04/01/2017 - Le gouvernement gabonais lève des équivoques sur certaines dispositions du nouveau Code de la communication

05/12/2016 - Le nouveau Code de la communication gabonais recadre la responsabilité du journaliste

19/10/2016 - Gabon : Alain-Claude Bilie By Nze présente les grandes lignes du nouveau Code de la communication

 

Facebook (copie)

Le 17 janvier 2017
Agro
l’anpn-répond-aux-ong-mighty-et-brainforest

L’ANPN répond aux ONG Mighty et Brainforest

Le 12 décembre 2016, l’organisation américaine à but non lucratif Mighty, publiait un rapport intitulé «La boite noire du commerce de l’huile de palme» : Ou comment l’émergence du géant de...
Le 17 janvier 2017
Hydrocarbures
le-groupe-américain-carlyle-rachète-les-actifs-de-shell-gabon-sa

Le groupe américain Carlyle rachète les actifs de Shell Gabon SA

C’est finalement le géant américain du capital-investissement Carlyle qui va reprendre les actifs terrestres de Shell Gabon, après un long feuilleton riche en suspense, avec le groupe français Pérenco, présent...
Le 17 janvier 2017
Hydrocarbures
la-grève-déclenchée-à-shell-gabon-aurait-déjà-causé-une-perte-de-45-millions-de-dollars

La grève déclenchée à Shell Gabon aurait déjà causé une perte de 4,5 millions de dollars

Depuis le 12 janvier 2016, date du déclenchement de la grève par les employés de la société Shell Gabon SA une partie de la production pétrolière de Shell Gabon SA...
Le 16 janvier 2017
Banque
la-banque-de-développement-de-chine-prête-26-milliards-de-fcfa-à-la-bdeac-pour-développer-les-pme-de-la-cemac

La Banque de développement de Chine prête 26 milliards de FCFA à la Bdeac pour développer les PME de la Cemac

La Banque de développement d’Afrique Centrale (Bdeac) informe que son président, Abbas Mahamat Tolli (photo), et Zhou Qingyu, vice-président de la Banque de développement de Chine (CDB), ont signé le 12...