Le gouvernement va mettre à l’étude le statut des fonctionnaires de la communication

Le gouvernement va mettre à l’étude le statut des fonctionnaires de la communication

() - C’est l’une des suites de l’attaque subie par les locaux de la radiotélévision gabonaise dans la matinée du 7 janvier lors de la tentative de coup de force perpétrée par des mutins.

Le premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a fait une descente sur le terrain pour apprécier l’ampleur des dégâts causés par le passage des militaires dans les locaux de ces médias de service public.

Tout en condamnant cet «acte ignoble et isolé», le premier ministre a rassuré les responsables et les professionnels de la communication sur les mesures qu’entend prendre le gouvernement à court et moyen terme pour réfectionner cet édifice endommagé.

Au-delà des préoccupations sécuritaires, le gouvernement va aussi assurer la prise en charge des agents séquestrés, va octroyer des primes de risques aux personnels et donner une suite favorable et définitive à l’épineuse question du statut particulier des fonctionnaires du secteur communication en vue d’améliorer leurs conditions de vie et de travail.

PcA

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...
Le 20 mars 2019
Agro
pour-combler-les-besoins-en-consommation-de-riz-le-gabon-sollicite-le-partenariat-avec-la-chine

Pour combler les besoins en consommation de riz, le Gabon sollicite le partenariat avec la Chine

La dépendance aux importations des denrées alimentaires handicape les capacités de développement du Gabon ainsi que ses performances agricoles. Pour sortir de cette situation qui déséquilibre la balance commerciale, les...