Avec plus de 1 000 milliards Fcfa d’échanges en 2017, la Chine reste le premier partenaire commercial du Gabon

Avec plus de 1 000 milliards Fcfa d’échanges en 2017, la Chine reste le premier partenaire commercial du Gabon

() - L’empire du Milieu consolide sa place de leader des partenaires commerciaux du Gabon sur les cinq dernières années. La Chine, selon le ministère de l’Economie, est demeurée au premier rang des partenaires économiques du pays avec un volume d’échanges de 1 024,7 milliards Fcfa en 2017 contre 747,1 milliards Fcfa en 2016.

Elle est suivie de la France avec 458,8 milliards Fcfa, de la Belgique, 224,6 milliards Fcfa, Trinidad et Tobago, 210,4 milliards Fcfa, et de l’Australie, 192,8 milliards Fcfa.

Pour ce qui est de la balance commerciale entre la Chine et le Gabon, elle a affiché un excédent de 762,2 milliards Fcfa, en raison de la hausse des ventes de pétrole qui ont représenté 739,2 milliards Fcfa en 2017 contre 433,3 milliards Fcfa en 2016.

A l’actif de ces performances qui progressent de 277,6 milliards Fcfa, il y a également le commerce du minerai de manganèse qui s’est établi à 47,5 milliards Fcfa contre 26,6 milliards Fcfa en 2016. Ce qui représente une progression de plus de 20 milliards Fcfa sur un an.

Quant aux ventes de bois et ouvrages, l’on observe une stagnation à 100,3 milliards Fcfa contre 100,5 milliards Fcfa en 2016.

La Chine, dans les échanges du Gabon avec ses partenaires, représente aujourd’hui 35% de parts de marché, tandis que les parts de la France s’érodent de 20%.

Par continent, la tendance observée sur les trois dernières années se confirme avec l’Asie qui a été le premier client des produits gabonais avec 54,2% des parts. Une évolution due principalement aux commandes de la Chine, de la Malaisie et de l’Indonésie, «en liaison essentiellement avec les ventes du pétrole brut et les bois sciés et ouvrages du Gabon à destination de ce continent».

L’Europe avec 23,9% des parts, l’Amérique, 10,3% des parts, et de l’Océanie, 7,5% des parts viennent loin derrière le continent asiatique.

L’Afrique occupe pour l’instant la dernière place, malgré une augmentation de ses importations sur la même période.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...