Le FGIS-Méridiam et EDF-Artelia-Biotop bouclent les consultations publiques dans le cadre du projet de centrale hydroélectrique de Kinguélé Aval

Le FGIS-Méridiam et EDF-Artelia-Biotop bouclent les consultations publiques dans le cadre du projet de centrale hydroélectrique de Kinguélé Aval

() - Les dernières consultations publiques entre les promoteurs du projet de la centrale hydroélectrique de Kinguélé Aval, se sont tenues dans la localité de Kango, située à une centaine de kilomètres de Libreville, les 30 et 31 juillet 2018.

Cet exercice, qui a réuni le FGIS-Méridiam, EDF-Artelia-Biotop pour la partie technique, les populations locales et les autorités communales, a permis au consortium (FGIS-Méridiam) de recueillir des suggestions ainsi que des opinions auprès des populations, afin de finaliser de l’Etude d’impact, environnementale et sociale (EIES).

Au cours de sa présentation, l’entreprise EDF-Artelia-Biotop a assuré que ledit projet n’aura pas d’emprise réelle sur les villages riverains du barrage. «Il y aura cependant, a-t-il poursuivi, un impact en terme de nuisance sonore, de poussière, de trafic et autres, avant de rassurer que des mesures traditionnelles sont prises pour minimiser ces impacts-là».

En termes d’attentes des populations, Fabien Nathan, consultant du groupe FGIS-Méridiam a décliné les grands enjeux de ce projet. « Il y a beaucoup d’avantages que cet investissement va charrier. Outre la fourniture en électricité, les populations nous ont également exprimé leur besoin en matière d’infrastructures sociales de bases. À savoir l’accès à eau potable, des routes, des infrastructures de santé et d’éducation».

De l’avis du Dr. Bernard Biteghe, médecin chef de Kango, ce projet aura certainement un impact considérable sur le plan du développement de la localité et de l’emploi des jeunes. « Nous pensons également au point de vue du secteur de la santé, que ce projet nous sera hautement bénéfique du fait de la construction de certaines infrastructures sociales et du renforcement des capacités de l’unité sanitaire de Kango», a-t-il déclaré.

Pour rappel, le barrage de Kinguélé Aval, sera réalisé dans la zone tampon du Parc national des Monts de Cristal, sur la rivière M’Bei, par l’entreprise Asonha Energie. Sa puissance est estimée entre 30 et 60 MW. Il permettra à terme, d’alimenter le réseau interconnecté de Libreville.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 21 février 2019
Gouvernance
le-fmi-édifie-les-douaniers-de-la-sous-région-sur-les-procédures-de-maîtrise-et-du-contrôle-de-la-valeur-en-douane

Le FMI édifie les douaniers de la sous-région sur les procédures de maîtrise et du contrôle de la valeur en douane

Douala, la capitale économique du Cameroun abritera un séminaire régional sur le renforcement de la maîtrise et du contrôle de la valeur en douane, du 25 février au 1er mars...
Le 21 février 2019
Gouvernance
le-pm-julien-nkoghé-békalé-fera-sa-déclaration-de-politique-générale-le-26-février-prochain-devant-les-députés

Le PM, Julien Nkoghé Békalé fera sa déclaration de politique générale, le 26 février prochain devant les députés

Conformément aux dispositions prévues par la constitution gabonaise, le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé (photo) nommé le 12 janvier dernier, fera sa déclaration de politique générale le mardi 26 février...
Le 21 février 2019
Formation
le-maroc-va-construire-un-centre-de-formation-aux-métiers-du-bois-à-libreville

Le Maroc va construire un centre de formation aux métiers du bois à Libreville

Une délégation de la Chambre de commerce de Rabat, conduite par Abbad Abdellah, président de ladite chambre consulaire, a eu des séances de travail avec plusieurs membres du gouvernement en...
Le 20 février 2019
Gouvernance
le-gabon-prépare-activement-sa-participation-au-salon-mondial-du-tourisme-de-paris

Le Gabon prépare activement sa participation au Salon mondial du tourisme de Paris

Pour une participation honorable et surtout active au prochain Salon mondial du tourisme de Paris qui aura lieu du 14 au 17 mars 2019, les autorités gabonaises ont engagé une...