Des opérateurs économiques algériens en quête de débouchés au Gabon

Des opérateurs économiques algériens en quête de débouchés au Gabon

() - Profitant de l’organisation d’une foire d’exposition des produits algériens à Libreville, une soixantaine d’opérateurs économiques algériens se sont engagés dans une prospection des opportunités d’affaires sur le territoire gabonaise.

Dans ce cadre, ils ont intensifié les contacts avec leurs homologues gabonais en vue d'établir des partenariats pour commercialiser leurs produits pour certains, et pour d'autres, investir tout simplement.

Pour le représentant du groupe Géant Electronics, Benkheroubi Ahmed Fahd par exemple, le Gabon offre de grandes opportunités d’affaires pour ce groupe spécialisé dans l'électroménager et l'électronique. Selon lui, « La foire de Libreville est une vitrine pour nos produits, on compte pénétrer des marchés en Afrique par une gamme de produits compétitifs », a-t-il signifié.

Les intentions restent les mêmes avec le directeur commercial du groupe industriel Tonic, spécialisé dans la fabrication de l'emballage, la récupération et la transformation des papiers, Mohamed Lamine Khiter. Il a, à son tour indiqué que la participation du groupe à cette exposition se veut une opportunité pour conclure des accords de partenariat dans la récupération, le recyclage et la transformation du papier.

Le représentant de Condor, Adel Hadji a, quant à lui non seulement, salué l'intérêt porté à ses produits, mais également souhaité créer une représentation de sa marque au Gabon à travers la création d'unités de montage et l'ouverture de showrooms et de points de vente d'appareils électroménagers et smartphones de cette marque.

Pour sa part, le directeur commercial de la société "Ferdi Plast", de transformation du plastique, Ben Moussa Abdesselem, estime que la foire de Libreville a été un carrefour d'échanges entre opérateurs gabonais et leurs homologues algériens.

Enfin, Isaadi Kamel, président du Conseil d'administration de la société "Béjaia Liège", spécialisée dans la fabrication de produits utilisés dans le domaine du bâtiment, a confié avoir entrepris des négociations avec des opérateurs gabonais à l’effet de concrétiser « un partenariat fructueux ».

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...