Cinq nouveaux Etats ratifient l’accord sur la zone de libre-échange continentale

Cinq nouveaux Etats ratifient l’accord sur la zone de libre-échange continentale

() - Le prélèvement d’une taxe de 0,2% sur les importations des denrées alimentaires des pays africains afin d’assurer le financement de la Commission de l’Union africaine, reste toujours contesté. Bien qu’ayant signé l’accord sur la zone de libre-échange continentale au cours de la 31ème Conférence des chefs d’Etat de Nouakchott, l’Afrique du Sud, premier contestataire de la décision, figure dans le top 5 des pays qui importent le plus sur le continent.

Mais, pour le chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame, s’appuyant sur la facture 2017 des importations de denrées qui, selon la FAO, ont franchi la barre de 41 milliards de dollars, il est question de réduire la dépendance des pays africains, de développer l’agriculture et l’agro-industrie en Afrique et d’assurer l’autonomie financière de l’institution africaine.

Mais en dépit de ces oppositions sur cette taxe, le lobbying du président rwandais a conduit cinq nouveaux pays à signer l’accord sur la Zone de libre-échange continentale lors de ce sommet : le Burundi, le Lesotho, la Namibie, la Sierra Leone et l’Afrique du Sud.

Ce groupe porte ainsi à 49, le nombre d’États qui l’ont déjà fait alors que seuls six pays ont déjà ratifié l’accord qui, pour entrer en vigueur cette fin d’année, doit être ratifié par 16 pays supplémentaires.

PcA

Source : communiqué final sommet

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...