La Chine ambitionne de créer un groupe d'opérateurs économiques sino-gabonais et une banque de développement au Gabon

La Chine ambitionne de créer un groupe d'opérateurs économiques sino-gabonais et une banque de développement au Gabon

() - La Chine manifeste de plus en plus son intérêt pour les atouts économiques du Gabon. Ces prédispositions ont été réitérées, le 29 septembre dernier, à la faveur d’une rencontre entre le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, et un groupe d'opérateurs économiques chinois, en mission de prospection, d'informations et de création de partenariats au Gabon.

Dans le cahier d’investissements que l’empire du Milieu se propose d’ouvrir au Gabon, figurent désormais les pages relatives à la création d’un groupe d'opérateurs économiques sino-gabonais, et une banque de développement.

En réponse à ces propositions, le Premier ministre a rassuré ses interlocuteurs de la disponibilité du gouvernement, à appuyer politiquement la mise en œuvre de ces ambitieux programmes de développement.

Selon des sources proches du dossier, les investissements prévus par la partie chinoise au Gabon s’élèveraient à 4,5 milliards de dollars américains. Ces capitaux devaient permettre d’asseoir des investissements structurants, cadrant avec le volet industriel du Plan de relance économique initié par le Premier ministre.

Pour rappel, dans le cadre de son programme d’investissements au Gabon, Pékin a identifié trois projets majeurs. Il s’agit de : la construction de cinq domaines industriels et les opportunités à réaliser, l'opérationnalisation de la bourse du bois, avec des études de faisabilité et le plan de financement, et enfin de l'installation dans la zone économique spéciale de Nkok, d'entreprises chinoises.

Autant de projets porteurs, indique-t-on, qui devraient permettre la création à termes, de près de 20 000 emplois directs et indirects.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses projets d'investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses projets d'investissement étranger...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...