La Chine ambitionne de créer un groupe d'opérateurs économiques sino-gabonais et une banque de développement au Gabon

La Chine ambitionne de créer un groupe d'opérateurs économiques sino-gabonais et une banque de développement au Gabon

() - La Chine manifeste de plus en plus son intérêt pour les atouts économiques du Gabon. Ces prédispositions ont été réitérées, le 29 septembre dernier, à la faveur d’une rencontre entre le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, et un groupe d'opérateurs économiques chinois, en mission de prospection, d'informations et de création de partenariats au Gabon.

Dans le cahier d’investissements que l’empire du Milieu se propose d’ouvrir au Gabon, figurent désormais les pages relatives à la création d’un groupe d'opérateurs économiques sino-gabonais, et une banque de développement.

En réponse à ces propositions, le Premier ministre a rassuré ses interlocuteurs de la disponibilité du gouvernement, à appuyer politiquement la mise en œuvre de ces ambitieux programmes de développement.

Selon des sources proches du dossier, les investissements prévus par la partie chinoise au Gabon s’élèveraient à 4,5 milliards de dollars américains. Ces capitaux devaient permettre d’asseoir des investissements structurants, cadrant avec le volet industriel du Plan de relance économique initié par le Premier ministre.

Pour rappel, dans le cadre de son programme d’investissements au Gabon, Pékin a identifié trois projets majeurs. Il s’agit de : la construction de cinq domaines industriels et les opportunités à réaliser, l'opérationnalisation de la bourse du bois, avec des études de faisabilité et le plan de financement, et enfin de l'installation dans la zone économique spéciale de Nkok, d'entreprises chinoises.

Autant de projets porteurs, indique-t-on, qui devraient permettre la création à termes, de près de 20 000 emplois directs et indirects.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...