Le Gabon réitère son engagement à ratifier l’accord de la ZLECAF  

Le Gabon réitère son engagement à ratifier l’accord de la ZLECAF  

() - En marge de la réunion des experts du Centre africain pour la politique commerciale (CAPC) de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), tenue le 1er mars dernier, à Libreville, le Commissaire en charge du commerce et de l’industrie à la Commission de l’Union Africaine (UA), Albert Muchanga, a été reçu par le ministre gabonais du Commerce et des PME et PMI, David Mbadinga.  

Au cours de leurs échanges, David Mbadinga et son hôte ont évoqué la situation du Gabon dans le processus de ratification de l'accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), signé le 21 mars 2018, à Kigali.

A cet effet, le membre du gouvernement gabonais a confirmé l'engagement de son pays à ratifier ledit accord. Il a également décliné les efforts déjà déployés en vue de l'élaboration d'une stratégie nationale de mise en œuvre dudit accord, en partenariat avec la CEEAC et la CEA. D'autant que, a-t-il expliqué, la concrétisation de la ZLECAF risque de peser lourd dans les budgets des Etats.

Et, à cet effet, David Mbadinga a jugé utile de soulever la question des nécessaires compensations qu'implique cette perspective. Mais également celle relative à l'urgence d'une étude d'impact de l'avènement de la ZLECAF sur les économies nationales.

Selon lui, « les résultats d'une telle étude pourraient certainement être déterminants sur le rythme de ratification de cet accord par les Etats ».

En réponse, Albert Muchanga s’est voulant rassurant, en expliquant que la Commission de l'Union africaine s’y est préparée depuis fort longtemps. Selon lui, « des moyens financiers importants ont été débloqués à cette fin et mis à la disposition de la CEEAC et de la CEA pour accéder aux demandes des différents pays et accélérer les campagnes de sensibilisation auprès des autorités, des parlements et des populations. « Du reste », a-t-il poursuivi, « les négociations sont également avancées avec des institutions financières internationales, telles que la Banque mondiale ».

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 mars 2019
Economie
la-cea-table-sur-une-croissance-soutenue-en-afrique-centrale

La CEA table sur une croissance soutenue en Afrique centrale

A l’instar de toutes les sous-régions, l’Afrique centrale a également enregistré une croissance positive en 2018. C’est ce qu’indique le récent rapport économique sur l’Afrique 2019, publié par la Commission...
Le 25 mars 2019
Gouvernance
la-beac-juge-la-situation-macroéconomique-de-la-zone-cemac-globalement-satisfaisante

La BEAC juge la situation macroéconomique de la Zone CEMAC globalement satisfaisante

Réuni le 21 mars 2019 à N'Djaména au Tchad, dans le cadre de sa première réunion ordinaire de l'année, le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats...
Le 25 mars 2019
Gouvernance
les-chefs-detat-de-la-cemac-saluent-le-retour-définitif-dali-bongo-ondimba-au-gabon

Les chefs d'Etat de la CEMAC saluent le retour définitif d'Ali Bongo Ondimba au Gabon

En conclave à N'djamena, la capitale de la République du Tchad, dans le cadre de la 14ème session ordinaire de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la...
Le 24 mars 2019
Gouvernance
ali-bongo-de-retour-à-libreville-pour-poursuivre--sa-mission

Ali Bongo de retour à Libreville pour poursuivre « sa mission »

Le communiqué lu par le porte-parole de la présidence de la République Ike Ngouoni, 24 heures plus tôt, sur le retour au Gabon du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba,...