Le gouvernement annonce le début de l’apurement de la dette intérieure

Le gouvernement annonce le début de l’apurement de la dette intérieure

() - Au sortir des travaux du Haut conseil de l’investissement, dont la 4ème session s’articulait autour du règlement de la dette intérieure, l’amélioration de la notation du Gabon, la présentation des travaux réalisés sur l’amélioration de la compétitivité, la présentation des réformes initiées sur le renforcement de l’initiative privée et la rationalisation des contrôles, la présentation des réformes sur la parafiscalité ainsi que la présentation du cadre réglementaire et institutionnel des partenariats public-privé, la ministre de la Promotion des Investissements et des Partenariats public-privé, Madeleine Berre (photo), a annoncé que le gouvernement a déjà engagé le paiement de la dette due aux PME.

« Ce sont des tranches de 5 milliards FCFA qui sont payées ; les premières tranches sont déjà payées et les entreprises sont satisfaites. Nous travaillons avec le syndicat des PME qui s’occupe de cela. Nous n’avons pas eu de problèmes à ce niveau. Les engagements de chacune des parties sont respectés », explique la ministre à la presse.

D’après Madeleine Berre, le paiement de cette dette qui concerne actuellement les opérateurs qui ont réinjecté les fonds dans l’économie en réalisant des investissements en contrepartie, consiste à restaurer la confiance entre l’Etat et ses partenaires traditionnels.

« Nous voulons restaurer cette confiance, nécessaire pour nous, les bailleurs de fonds qui nous accompagnent et les entreprises », assure-t-elle à la presse locale.

Cependant, annonce-t-elle, par souci d’objectivité et de neutralité, un cabinet indépendant va procéder à des vérifications d’un stock de cette dette, en dépit de l’audit réalisé par le ministère de l’Economie et la direction générale de la Dette. Une opération qui apportera plus de lisibilité dans son volume et de transparence dans son exécution.    

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...