Le gouvernement annonce le début de l’apurement de la dette intérieure

Le gouvernement annonce le début de l’apurement de la dette intérieure

() - Au sortir des travaux du Haut conseil de l’investissement, dont la 4ème session s’articulait autour du règlement de la dette intérieure, l’amélioration de la notation du Gabon, la présentation des travaux réalisés sur l’amélioration de la compétitivité, la présentation des réformes initiées sur le renforcement de l’initiative privée et la rationalisation des contrôles, la présentation des réformes sur la parafiscalité ainsi que la présentation du cadre réglementaire et institutionnel des partenariats public-privé, la ministre de la Promotion des Investissements et des Partenariats public-privé, Madeleine Berre (photo), a annoncé que le gouvernement a déjà engagé le paiement de la dette due aux PME.

« Ce sont des tranches de 5 milliards FCFA qui sont payées ; les premières tranches sont déjà payées et les entreprises sont satisfaites. Nous travaillons avec le syndicat des PME qui s’occupe de cela. Nous n’avons pas eu de problèmes à ce niveau. Les engagements de chacune des parties sont respectés », explique la ministre à la presse.

D’après Madeleine Berre, le paiement de cette dette qui concerne actuellement les opérateurs qui ont réinjecté les fonds dans l’économie en réalisant des investissements en contrepartie, consiste à restaurer la confiance entre l’Etat et ses partenaires traditionnels.

« Nous voulons restaurer cette confiance, nécessaire pour nous, les bailleurs de fonds qui nous accompagnent et les entreprises », assure-t-elle à la presse locale.

Cependant, annonce-t-elle, par souci d’objectivité et de neutralité, un cabinet indépendant va procéder à des vérifications d’un stock de cette dette, en dépit de l’audit réalisé par le ministère de l’Economie et la direction générale de la Dette. Une opération qui apportera plus de lisibilité dans son volume et de transparence dans son exécution.    

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...