Selon Xi Jinping, les importations chinoises dépasseront 40 000 milliards de dollars au cours des 15 prochaines années

Selon Xi Jinping, les importations chinoises dépasseront 40 000 milliards de dollars au cours des 15 prochaines années

() - Lors de la cérémonie d'ouverture de la première édition du China international import expo (CIIE), ouverte à Shanghai le 5 novembre 2018, le président chinois Xi Jinping (photo) a déclaré que les importations de produits et services en Chine dépasseront 40 000 milliards de dollars au cours des 15 prochaines années.

Le pays qui entend développer une économie globale à travers le projet «La ceinture et la route», question de permettre une plus grande connectivité des échanges commerciaux par la mer, la route et la voie ferrée entre pays ayant en partage ce gigantesque projet, envisage pour y parvenir, de mutualiser les idées, question de tirer un maximum de bénéfices en facilitant la fluidité du transport et de la logistique des marchandises en vue d’une meilleure pratique du commerce et des affaires.

Ainsi, grâce aux nouvelles «Routes de la soie », l’Empire du Milieu qui, apprend-on de source médiatique, durant cette foire accueille des délégations de 172 pays des cinq continents, 3 600 entreprises du monde entier qui exposent plus de 5 000 nouveaux produits à plus de 400 000 acheteurs chinois et étrangers, va dans un premier temps importer pour 30 000 milliards de dollars et 10 000 milliards de dollars plus tard.

Avec un marché de 1,3 milliard de consommateurs, les opérateurs économiques mondiaux sont appelés, d’après Gan Chunhui, vice-président de l'Académie des sciences sociales de Shanghai, cité par Chine nouvelle, à apporter des réponses à la montée sans cesse croissante de la demande de consommation des ménages chinois ainsi qu’à l'aspiration du pays à un développement de haute qualité.

Pour le chef de l’Etat chinois, cité par la presse locale, la Chine va augmenter les revenus et le pouvoir d'achat de la population, encourager l’émergence de nouveaux secteurs de croissance de la consommation à moyen et haut de gamme, poursuivre la libéralisation du potentiel du marché intérieur, favoriser un environnement commercial de classe mondiale ainsi que la coopération internationale aux niveaux multilatéral et bilatéral, et exploiter de nouveaux horizons d'ouverture.

Dans la gamme de produits prisés par les consommateurs chinois, il y a les produits électroniques pour particuliers, les produits agricoles, les aliments, le vin, les vêtements, les cosmétiques et les produits pharmaceutiques.

Les investisseurs africains présents à cette foire explorent les meilleurs moyens de pénétrer le marché chinois et de lever les blocages à l’installation de leurs entreprises sur le sol de ce pays.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...