Au Gabon, les bois sciés, le ferro-silico-manganèse et l'huile de palme ont enregistré une progression significative des ventes à l’extérieur en 2017

Economie
mardi, 06 novembre 2018 16:24
Au Gabon, les bois sciés, le ferro-silico-manganèse et l'huile de palme ont enregistré une progression significative des ventes à l’extérieur en 2017

(Le Nouveau Gabon) - Selon les données compilées du ministère de l’Economie, la structure des ventes hors pétrole est demeurée inchangée au Gabon en 2017. Ainsi, par ordre d’importance, les bois sciés, les produits dérivés du pétrole, le minerai de manganèse, le caoutchouc naturel, le ferro-silico-manganèse et l’huile de palme demeurent les principaux produits d’exportations.

Mais grâce à l’accélération du processus de diversification de l’économie, certains produits transformés ont enregistré une progression significative des ventes à l’extérieur. Dans ce registre, on cite notamment : les ventes des bois sciés et ouvrages, les exportations de ferro-silico-manganèse et les commandes d'huile de palme.

S’agissant des ventes des bois sciés et ouvrages, elles ont observé une évolution de 9,7% et ont représenté 283,1 milliards FCFA. Cette orientation a été favorisée par la progression de la demande internationale des bois tropicaux, notamment de la Belgique (+39,7%) et de la Chine (+1,8%).

Quant aux exportations de ferro-silico-manganèse, elles ont plus que doublé, passant de 5,3 milliards en 2016, à 11,3 milliards FCFA en 2017. A la Direction générale de l’économie, l’on explique cette tendance par l’amélioration des commandes des industries sidérurgiques, émanant de la Belgique (+7,1 milliards FCFA), du Cameroun (+214,5 millions FCFA) et de la Côte d’Ivoire (+73 millions FCFA).

Il est, par ailleurs, à noter que la filière manganèse a enregistré une croissance de 38,6% des ventes à 107,1 milliards FCFA, suite au relèvement des achats de la Chine (+78,3%), de l’Espagne (+39,2%) et de l’Inde (+75,4%), et à la fermeté du prix moyen du minerai gabonais (+32,8%).

Faisant partie de cette liste de produits à fort impact sur les ventes du pays à l'extérieur, les commandes d'huile de palme ont elles aussi augmenté de 52,8%, pour atteindre 2,3 milliards FCFA. Cette situation s’explique par la mise en exploitation des plantations d’Awala et de Mouila, face à une demande internationale soutenue.

Notons que l’huile de palme du Gabon a été essentiellement exportée vers les pays africains et les exportations de ce produit ont été fortement en hausse : Cameroun (+63,3%), Bénin (+79,7%) et Mozambique (+41,9%).

Stéphane Billé

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.