Le Conseil sino-gabonais pour les investissements, déjà en place à Pékin, voit le jour au Gabon

Le Conseil sino-gabonais pour les investissements, déjà en place à Pékin, voit le jour au Gabon

() - Dans le cadre de la promotion des investissements chinois au Gabon, un bureau du Conseil sino-gabonais a été mis en place en fin décembre à Pékin. Cette institution a pour but de faciliter les actions des investisseurs chinois qui souhaitent s’implanter au Gabon. Sa création s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum d’entente signé en décembre 2016, entre le Conseil chinois pour la promotion de l’investissement et du commerce (CCPIT) et l’Agence nationale de promotion des investissements privés (ANPI) du Gabon.

Selon l’ambassadeur de Chine au Gabon, Hu Changchung cette initiative témoigne de la détermination des autorités de son pays à investir au Gabon. «La Chine souhaite travailler étroitement avec le pays ami qu’est le Gabon, en mettant pleinement en valeur leurs atouts respectifs et leur complémentarité économique, à créer de nouveaux pôles de croissance dans une coopération économique et commerciale gagnant-gagnant, à intensifier les contacts personnels dans tous les domaines, à élargir les échanges», a-t-il  affirmé lors de la mise en place du bureau du Conseil sino-gabonais.

Au sein de ce Conseil, on trouve des entreprises chinoises issues de diverses branches d’activité : les énergies renouvelables, la manufacture, la construction, le traitement des installations chimiques, l’industrie du bois, le traitement du manganèse, etc.

Le Conseil sino-gabonais va sans doute donner une nouvelle dynamique aux échanges commerciaux entre la Chine et le Gabon, en constante hausse. Car, la Chine, depuis quatre années successives demeure au premier rang des partenaires économiques du Gabon et ce, malgré la baisse de son volume d’échanges de 747,1 milliards de FCFA à 737,1 milliards de FCFA à fin septembre 2017.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 avril 2018
Justice
opération-mamba-blaise-wada-s’en-tire-avec-20-ans-de-prison-ferme-et-l’ensemble-de-ses-biens-confisqués

Opération « Mamba » : Blaise Wada s’en tire avec 20 ans de prison ferme et l’ensemble de ses biens confisqués

La Cour criminelle spéciale (CCS) de Libreville a rendu son verdict dans l’affaire opposant Blaise Wada, ancien coordinateur général de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), à...
Le 26 avril 2018
Economie
la-bad-a-injecté-328-milliards-fcfa-dans-le-plan-de-relance-économique-du-gabon-en-2017

La BAD a injecté 328 milliards Fcfa dans le Plan de relance économique du Gabon en 2017

La géographie des contributeurs au plan de relance de l’économie du Gabon révèle que la Banque africaine de développement (BAD) aura été en 2017, lors de la première revue du...
Le 26 avril 2018
Gouvernance
les-activités-liées-au-terrorisme-ont-représenté-465-milliards-de-dollars-en-2017

Les activités liées au terrorisme ont représenté 465 milliards de dollars en 2017

La Conférence de lutte contre le terrorisme et le financement de Daech et de Al Qaïda qui se tient à Paris en France depuis le 26 avril, a donné à...
Le 26 avril 2018
Economie
carlos-lopès-et-abdourahmane-sarr-s’invitent-au-débat-sur-le-franc-cfa

Carlos Lopès et Abdourahmane Sarr s’invitent au débat sur le Franc CFA

Après les propositions de Dominique Strauss-Kahn sur la réforme du Franc Cfa, l’ancien secrétaire de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, et le Sénégalais Abdourahmane Sarr (photo), ancien...