Le gouvernement annule les taxes sur les transactions électroniques dans la loi de finances 2019  

Le gouvernement annule les taxes sur les transactions électroniques dans la loi de finances 2019  

() - Le gouvernement vient d’évacuer les craintes et les inquiétudes de la confédération patronale gabonaise au sujet des effets pervers que la mesure portant introduction des taxes dans les transactions électroniques allait occasionner sur la trésorerie des entreprises.

Le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga indique donc, que bien que l’objectif du gouvernement vise l’élargissement de l’assiette fiscale, cela ne va plus concerner les transactions électroniques cette année.

«Il n’y aura pas de taxe sur les transactions électroniques dans la loi de finances 2019 (…)», rassure le ministre dans les colonnes du quotidien pro gouvernemental l’Union.

Ce revirement de situation relève de la volonté du gouvernement d’atomiser le poids de cette taxe qui, si elle venait à entrer en application immédiatement, mettrait en difficulté certains opérateurs.

«Le gouvernement n’a aucun intérêt à asphyxier les entreprises ; mais il y a effectivement lieu d’approfondir la réflexion pour parvenir à un équilibre sur la fiscalité afin d’éviter qu’elle ne soit supportée par un nombre trop réduit d’opérateurs économiques.», souligne-t-il.

En plus des transactions électroniques qui voient ainsi l’annulation de leur entrée en vigueur dans la loi de finances 2019, le gouvernement a également battu en retraite s’agissant de la taxe sur le prix de l’électricité qui devait permettre de financer le ramassage des ordures ménagères dans la capitale gabonaise.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 mars 2019
Gouvernance
en-prélude-au-sommet-de-la-cemac-idriss-déby-itno-et-daniel-ona-ondo-font-le-point-de-la-libre-circulation

En prélude au Sommet de la Cemac, Idriss Déby Itno et Daniel Ona Ondo font le point de la libre-circulation

A quelques heures de l’ouverture du Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) qui se tient à N’djamena le 24 mars prochain, le président...
Le 22 mars 2019
Gouvernance
pour-antonio-pedro-les-pays-africains-doivent-augmenter-le-taux-de-mobilisation-des-ressources-internes-pour-financer-leur-développement

Pour Antonio Pedro, « Les pays africains doivent augmenter le taux de mobilisation des ressources internes pour financer leur développement.»

En marge des travaux des experts de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) qui se tiennent à Marrakech au Maroc, en prélude à la réunion des ministres...
Le 21 mars 2019
Gouvernance
le-gouvernement-et-l’unoca-font-le-point

Le gouvernement et l’UNOCA font le point  

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall s’est entretenu avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, sur les relations entre l’Onu et...
Le 21 mars 2019
Santé
l’etat-ferme-31-structures-sanitaires

L’Etat ferme 31 structures sanitaires

La mission d’inspection et de contrôle des structures sanitaires privées de Libreville et ses environs, lancée par le ministère de la Santé publique, vient de livrer son bilan. Les équipes déployées...