Le gouvernement annule les taxes sur les transactions électroniques dans la loi de finances 2019  

Le gouvernement annule les taxes sur les transactions électroniques dans la loi de finances 2019  

() - Le gouvernement vient d’évacuer les craintes et les inquiétudes de la confédération patronale gabonaise au sujet des effets pervers que la mesure portant introduction des taxes dans les transactions électroniques allait occasionner sur la trésorerie des entreprises.

Le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga indique donc, que bien que l’objectif du gouvernement vise l’élargissement de l’assiette fiscale, cela ne va plus concerner les transactions électroniques cette année.

«Il n’y aura pas de taxe sur les transactions électroniques dans la loi de finances 2019 (…)», rassure le ministre dans les colonnes du quotidien pro gouvernemental l’Union.

Ce revirement de situation relève de la volonté du gouvernement d’atomiser le poids de cette taxe qui, si elle venait à entrer en application immédiatement, mettrait en difficulté certains opérateurs.

«Le gouvernement n’a aucun intérêt à asphyxier les entreprises ; mais il y a effectivement lieu d’approfondir la réflexion pour parvenir à un équilibre sur la fiscalité afin d’éviter qu’elle ne soit supportée par un nombre trop réduit d’opérateurs économiques.», souligne-t-il.

En plus des transactions électroniques qui voient ainsi l’annulation de leur entrée en vigueur dans la loi de finances 2019, le gouvernement a également battu en retraite s’agissant de la taxe sur le prix de l’électricité qui devait permettre de financer le ramassage des ordures ménagères dans la capitale gabonaise.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...