Le Gabon constitue la seconde destination des exportations françaises en Afrique centrale, après le Cameroun  

Le Gabon constitue la seconde destination des exportations françaises en Afrique centrale, après le Cameroun  

() - Pour la première fois depuis 2011, les exportations françaises à destination du Gabon sont reparties à la hausse, de 6,25% en 2018, selon les services de douanes françaises. Ce résultat marque une reprise d’activité après plusieurs années d’une demande intérieure atone, notamment à partir de 2015.

Dans ce pays de moins de 2 millions d’habitants, les produits français occupent une place de choix, tous secteurs confondus (industrie, biens de la vie courante, agroalimentaire), qui confère au Gabon un statut de client important dans la sous-région.

En 2018, les exportations françaises à destination du Gabon se sont élevées à 459 millions d’euros, en augmentation de 6,25% par rapport à 2017. Il s’agit de la 1ère hausse depuis 2011 mais surtout depuis 2015. La chute brutale des cours du pétrole en 2014 avait, en effet, déséquilibré la situation économique du Gabon.

Il s’en était suivi une contraction importante de la demande intérieure qui avait mécaniquement impacté les exportations françaises (-20% en 2015, -13% en 2016), compte tenu du poids de la France dans les achats gabonais, qui affiche une part de marché proche de 30% au Gabon.

L’augmentation enregistrée en 2018 traduit ainsi une relance de la demande intérieure alors que la reprise de l’activité au Gabon reste fragile (croissance de 1,2% en 2018, 1,9% hors pétrole), y compris au regard des performances de la zone CEMAC (+2% en 2018).

Avec ces performances, le Gabon se positionne comme le second marché de la France dans la sous-région, juste derrière le Cameroun qui totalise lui, 505 millions d’euros au cours de cette période sous revue. Les principaux postes d’exportations sont classiquement, les machines et équipements électriques (24,5%), les produits issus de l’industrie agroalimentaire (21%) et les produits pharmaceutiques (11%).

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 16 juillet 2019
Economie
la-bad-appuie-l’approfondissement-du-marché-financier-unifié-de-la-cemac

La BAD appuie l’approfondissement du marché financier unifié de la Cemac

Depuis le 15 juillet, la Banque africaine de développement (BAD) réunit, à Douala au Cameroun, les acteurs financiers pour promouvoir le démarrage du marché financier unifié d’Afrique centrale. Jusqu’au 17 juillet,...
Le 16 juillet 2019
Economie
les-recettes-hors-pétrole-du-gabon-en-hausse-de-27--au-premier-trimestre-2019-en-glissement-annuel

Les recettes hors pétrole du Gabon en hausse de 27 % au premier trimestre 2019 en glissement annuel

La maîtrise des tensions sociales et des mouvements d’humeur dans le secteur des régies financières a permis aux services de l’assiette de densifier la collecte des recettes douanières et fiscales....
Le 15 juillet 2019
Gouvernance
le-gabon-et-le-fmi-discutent-des-mutations-en-cours-dans-le-milieu-du-travail

Le Gabon et le FMI discutent des mutations en cours dans le milieu du travail

Le 9 juillet dernier, la ministre de l’Emploi a fait quelques révélations sur les innovations en cours dans le microcosme du travail au Gabon. Madeleine E. Berre recevait en audience...
Le 15 juillet 2019
Economie
l’égypte-veut-concrétiser-les-projets-conclus-avec-le-gabon

L’Égypte veut concrétiser les projets conclus avec le Gabon

L’entrée en phase pratique des projets arrêtés lors de précédentes rencontres de haut niveau entre les dirigeants égyptien et gabonais a constitué la toile de fond des échanges qui ont...