Julien Nkoghe Bekale dresse un portrait au vitriol du secteur des PME au Gabon

Julien Nkoghe Bekale dresse un portrait au vitriol du secteur des PME au Gabon

() - Selon le ministre des PME et de l'Artisanat, Julien Nkoghe Bekale (photo), il existerait près de 40 000 petites et moyennes entreprises au Gabon. Ce chiffre qui résulte de la compilation des données des différents organismes publics et des banques commerciales, serait à l’image de l’arbre qui cache la forêt de maux que connaît ce secteur au Gabon.

Selon le membre du gouvernement, « En dépit de ce chiffre très impressionnant et des politiques publiques volontaristes initiées par l'Etat et le gouvernement, depuis 1981, date de la création du ministère des PME, à travers le FAGA et Promo-Gabon, et bien d’autres structures liées à cette politique, force est malheureusement de constater que nous n'avons pas encore atteint un nombre critique de PME, pouvant constituer un vivier de futurs champions dont le pays a besoin pour diversifier son tissu économique et des sources de revenus pour les finances publiques, tout en créant l'emploi dans le secteur privé ».

Cette analyse froide du microcosme entrepreneurial gabonais de Julien Nkoghe Bekale, pousse néanmoins à plusieurs enseignements.

En effet, le développement du secteur des PME semble souffrir de l'absence d'une politique cohérente de soutien et de l'existence d'une multitude d'intervenants. Dans ce cadre, a-t-il indiqué, « le principal défi qu'il faut relever est de doter le pays d'un nombre suffisant de moyennes entreprises, solides et conquérantes, dont l'ambition est de devenir de grandes entreprises pour porter haut le drapeau du pays ».

Il s’agit, pour lui, « d’une nécessaire voire impérative mise en place d’un dispositif de soutien cohérent et un programme d'accompagnement opérationnel avec pour objectif, d'aider les PME déjà existantes et présentant un fort potentiel de développement à devenir des champions de leur secteur ».

Mettant un bémol à cette analyse caustique du secteur, le membre du gouvernement a relevé que pour booster ce secteur, le parlement a quand même adopté deux nouvelles lois récemment. La première porte sur l'orientation de la politique nationale des PME, tandis que la seconde est relative aux structures d'encadrement et d'accompagnement des PME.

Tout ce dispositif, a indiqué Julien Nkoghe Bekale, marque toute la détermination des autorités à faire du secteur des PME, un des leviers de la croissance économique et de la prospérité partagée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Gouvernance
en-visite-à-libreville-moussa-faki-mahamat-annonce-la-tenue-d’un-sommet-extraordinaire-de-l’union-africaine-en-novembre

En visite à Libreville, Moussa Faki Mahamat annonce la tenue d’un sommet extraordinaire de l’Union africaine en novembre

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine, en visite à Libreville, le 17 septembre, a annoncé la tenue au mois de novembre prochain, à Addis-Abeba, d’un sommet...