La BAD va financer les études de faisabilité des projets du Plan national stratégique Gabon digital 2025

La BAD va financer les études de faisabilité des projets du Plan national stratégique Gabon digital 2025

() - Le projet d’élaboration d’un Plan national stratégique (PNS) « Gabon Digital 2025 », vient de recevoir un coup de pouce de la Banque africaine de développement (BAD).

A travers ce financement, l’institution financière panafricaine s’engage ainsi à couvrir les coûts des études complémentaires du projet de la dorsale à fibre optique d’Afrique centrale CAB, à hauteur de de 325 000 USD, sous forme de don, à travers le Fonds fiduciaire de coopération Afrique-Corée (KOAFEC).

L’accord a été acté ce 5 décembre 2018, entre l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) et le Groupe de la Banque africaine de développement.

De manière concrète, cette assistance financière permettra entre autres d’élaborer des études de faisabilité exhaustives techniques et économiques, pour la mise en place d’un portail internet gouvernemental ; d’un Système national d’identité digitale (SNID) ; d’une plateforme d’interopérabilité, de mutualisation et de gestion de données, des services administratifs en ligne ainsi qu’un système de paiements digitaux de l’administration.

Ce financement permettra également l’intégration et la migration des systèmes d’information sectoriels ; l’implémentation d’une plateforme d’Open Data opérationnelle ; la Revue du cadre juridique et règlementaire applicable à la régulation et protection des données personnelles au droit à l’information et la mise en place d’un écosystème favorable à l’innovation et la gouvernance digitale.

Par ailleurs, elle complétera les études de faisabilité des volets infrastructurels (fibre optique, Datacenter et plateformes CSIRT/SOC/PKI) du même projet CAB-Gabon et qui sont également financées par la BAD dans le cadre d’un don d’un montant de 855 000 USD, grâce au Fonds spécial IPPF-NEPAD.

L’on indique que ces différentes études permettront de réunir tous les prérequis (vision, stratégie, plan d’actions, études de faisabilité des projets prioritaires, etc.) pour lancer un programme d’envergure de transformation digitale du Gabon sur la base des résultats des études susmentionnées. La durée de cette mission est de quatre mois à compter de la date de signature du contrat.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 mars 2019
Gouvernance
en-prélude-au-sommet-de-la-cemac-idriss-déby-itno-et-daniel-ona-ondo-font-le-point-de-la-libre-circulation

En prélude au Sommet de la Cemac, Idriss Déby Itno et Daniel Ona Ondo font le point de la libre-circulation

A quelques heures de l’ouverture du Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) qui se tient à N’djamena le 24 mars prochain, le président...
Le 22 mars 2019
Gouvernance
pour-antonio-pedro-les-pays-africains-doivent-augmenter-le-taux-de-mobilisation-des-ressources-internes-pour-financer-leur-développement

Pour Antonio Pedro, « Les pays africains doivent augmenter le taux de mobilisation des ressources internes pour financer leur développement.»

En marge des travaux des experts de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) qui se tiennent à Marrakech au Maroc, en prélude à la réunion des ministres...
Le 21 mars 2019
Gouvernance
le-gouvernement-et-l’unoca-font-le-point

Le gouvernement et l’UNOCA font le point  

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall s’est entretenu avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, sur les relations entre l’Onu et...
Le 21 mars 2019
Santé
l’etat-ferme-31-structures-sanitaires

L’Etat ferme 31 structures sanitaires

La mission d’inspection et de contrôle des structures sanitaires privées de Libreville et ses environs, lancée par le ministère de la Santé publique, vient de livrer son bilan. Les équipes déployées...