L’Etat gabonais continue d’honorer ses engagements

L’Etat gabonais continue d’honorer ses engagements

() - L’évolution du règlement de la dette publique cumulée de l’Etat gabonais s’est poursuivie conformément au programme établi. A la fin du mois de septembre 2017, il s’est établi à 288,7 milliards FCfa dont 46,8 milliards d’arriérés. Par rapport à la même période en 2016, le volume des règlements est en hausse de 22,4% suite à l’accroissement des paiements de la dette intérieure, nonobstant le repli des règlements de la dette extérieure.

Selon la Direction générale de la dette (DGD), la diminution du règlement de la dette extérieure de 2,6% à 125 milliards FCfa, s’explique principalement par la baisse du paiement de la dette bilatérale.

Par ailleurs, révèle la DGD, ce règlement tient compte d’un paiement d’arriérés à hauteur de 35,3 milliards FCfa, soit 5,5 milliards au profit des créanciers bilatéraux, 26,9 milliards pour les créanciers commerciaux et 2,9 milliards aux bailleurs de fonds multilatéraux.

Autre détail, le règlement de la dette extérieure a été consacré essentiellement au paiement de la dette envers les marchés financiers (33,9%) et la dette commerciale (35,5%). L’augmentation du paiement de la dette intérieure de 52,1% à 163,7 milliards  FCfa, est consécutive à l’accroissement du règlement de l’ensemble des composantes. Ce montant intègre 11,4 milliards FCfa d’arriérés, soit 7,3 milliards sur le moratoire et 4,1 milliards au titre des divers intérieurs.

Quant au paiement de la dette intérieure, il a essentiellement concerné le règlement de la dette envers le marché financier régional, celui de la dette bancaire et du moratoire, respectivement à 38,7%, 32% et 24,9% de l’enveloppe consacrée à la dette intérieure.

Stéphane Billé  

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...