Selon la Banque mondiale, l’activité économique dans les pays de la CEMAC devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 3 %

Selon la Banque mondiale, l’activité économique dans les pays de la CEMAC devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 3 %

() - La Banque mondiale (BM) vient de publier ses Perspectives pour l’économie mondiale. Dans ce document, l’Afrique subsaharienne s’en sort avec des performances relativement optimistes.

Dans le cas de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), la Banque mondiale relève que les pays ont su tirer profit de l’augmentation de la production pétrolière et de la bonne tenue des prix du pétrole durant la grande majorité de l’année 2018.

Poussée par l’augmentation de la production pétrolière et une hausse de la demande intérieure consécutive à l’assouplissement des mesures d’austérité budgétaire, l’activité économique devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 3 % dans les pays de la CEMAC.

Par ailleurs, un léger rebond de la croissance devrait être observé chez les exportateurs de métaux, soutenu en partie par une plus forte activité minière.

Le déficit du compte courant a aussi été considérablement réduit dans la zone par de forts ajustements fiscaux. Tout comme les déficits publics grâce aux efforts de mobilisation des recettes et à la réduction des dépenses publiques.

La BM souligne également que les soldes budgétaires devraient encore s’améliorer, reflétant les efforts d'assainissement budgétaire des gros exportateurs de pétrole et l’ajustement continu de la zone CEMAC.

Stéphane Billé  

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...