Le Centre international de civilisation bantu de Libreville à nouveau opérationnel

Le Centre international de civilisation bantu de Libreville à nouveau opérationnel

() - Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a procédé le mardi 10 janvier 2017 à l’inauguration du nouveau siège du Centre international de civilisation bantu (Ciciba) à Libreville.

Cette cérémonie d’inauguration consacre la relance des activités de cette institution restée en veilleuse pendant des nombreuses années. Crée en 1983 à l’initiative de feu Omar Bongo Ondimba, le Ciciba dans son essence même, continue de revendiquer l’identité culturelle bantu. En présence des chefs de missions diplomatiques, des représentants des institutions internationales et des dignitaires des chefferies traditionnelles, le ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture et des arts, et président du Conseil d’administration du Centre, a célébré « une Afrique bantu qui stimule le génie de ses enfants ». Pour Alain-Claude Bilie-By-Nze, « les traditions et l’unité de nos peuples doivent être rétablis dans leur juste trajectoire, communiant à la même source matricielle ».

Le directeur général du Ciciba, Antoine Manda Tchebwa (Congo démocratique), lui, a rendu un hommage appuyé au « vénéré père fondateur Omar Bongo Ondimba, héraut de la conscience décomplexée de l’identité culturelle », puis à « l’inspirateur de ce précieux accomplissement », l’actuel président. À sa suite, le Secrétaire exécutif camerounais du Centre régional de recherche et de documentation sur les traditions orales et pour le développement des langues africaines (Cerdotola), Charles Binam Bikoï, s’est félicité de l’apport annoncé du Ciciba au sein du Sommet des institutions culturelles d’Afrique et de la diaspora africaine (Sicadia).

La Sicadia est un mécanisme de suivi et de pilotage émanant de l’Union africaine qui regroupe déjà, outre le Cerdotola, l’Observatoire des politiques culturelles en Afrique (Ocpa – Mozambique), le Centre pour les arts et les civilisations noires et africaines (Cbaac – Nigéria) et le Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (Celhto - Niger).

S.A

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...