Le Centre international de civilisation bantu de Libreville à nouveau opérationnel

Le Centre international de civilisation bantu de Libreville à nouveau opérationnel

() - Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a procédé le mardi 10 janvier 2017 à l’inauguration du nouveau siège du Centre international de civilisation bantu (Ciciba) à Libreville.

Cette cérémonie d’inauguration consacre la relance des activités de cette institution restée en veilleuse pendant des nombreuses années. Crée en 1983 à l’initiative de feu Omar Bongo Ondimba, le Ciciba dans son essence même, continue de revendiquer l’identité culturelle bantu. En présence des chefs de missions diplomatiques, des représentants des institutions internationales et des dignitaires des chefferies traditionnelles, le ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture et des arts, et président du Conseil d’administration du Centre, a célébré « une Afrique bantu qui stimule le génie de ses enfants ». Pour Alain-Claude Bilie-By-Nze, « les traditions et l’unité de nos peuples doivent être rétablis dans leur juste trajectoire, communiant à la même source matricielle ».

Le directeur général du Ciciba, Antoine Manda Tchebwa (Congo démocratique), lui, a rendu un hommage appuyé au « vénéré père fondateur Omar Bongo Ondimba, héraut de la conscience décomplexée de l’identité culturelle », puis à « l’inspirateur de ce précieux accomplissement », l’actuel président. À sa suite, le Secrétaire exécutif camerounais du Centre régional de recherche et de documentation sur les traditions orales et pour le développement des langues africaines (Cerdotola), Charles Binam Bikoï, s’est félicité de l’apport annoncé du Ciciba au sein du Sommet des institutions culturelles d’Afrique et de la diaspora africaine (Sicadia).

La Sicadia est un mécanisme de suivi et de pilotage émanant de l’Union africaine qui regroupe déjà, outre le Cerdotola, l’Observatoire des politiques culturelles en Afrique (Ocpa – Mozambique), le Centre pour les arts et les civilisations noires et africaines (Cbaac – Nigéria) et le Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (Celhto - Niger).

S.A

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 février 2017
Sécurité
25-000-éléphants-éléphant-auraient-été-massacrés-par-les-braconniers-en-10-ans-au-gabon-selon-le-pr-john-poulsen

« 25 000 éléphants auraient été massacrés par les braconniers en 10 ans au Gabon », selon le Pr John Poulsen

Le professeur d’écologie tropicale John Poulsen appuie ces informations à travers une étude parue dans la revue Current Biology, publiée le 20 février dernier. Selon lui, ce massacre a été...
Le 22 février 2017
Education
le-spectre-de-suspension-de-solde-et-des-radiations-des-effectifs-de-la-fonction-publique-planent-sur-les-enseignants-grévistes-au-gabon

Le spectre de suspension de solde et des radiations des effectifs de la fonction publique planent sur les enseignants grévistes au Gabon

C’est l’un des principaux messages véhiculés par le ministre de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, à la faveur de sa traditionnelle de conférence de presse...
Le 22 février 2017
Sécurité
l’agence-des-parcs-nationaux-finalise-les-premières-barrières-électriques-à-la-lopé-et-makokou

L’Agence des parcs nationaux finalise les premières barrières électriques à la Lopé et Makokou

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Fil et Faune », visant à gérer les conflits homme-faune, l’Agence nationale des parcs nationaux (Anpn) annonce la finalisation et la...
Le 22 février 2017
Sécurité
manifestations-d’élèves-au-gabon-aucun-blessé-grave-ni-perte-en-vie-humaine-selon-le-gouvernement

Manifestations d’élèves au Gabon : « Aucun blessé grave, ni perte en vie humaine », selon le gouvernement

Suite aux informations relayées dans les réseaux sociaux selon lesquelles, il y aurait eu des morts lors des manifestations d’élèves dans certains lycées et collèges de Libreville, Lambaréné et Port-Gentil,...