Le Centre international de civilisation bantu de Libreville à nouveau opérationnel

Le Centre international de civilisation bantu de Libreville à nouveau opérationnel

() - Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a procédé le mardi 10 janvier 2017 à l’inauguration du nouveau siège du Centre international de civilisation bantu (Ciciba) à Libreville.

Cette cérémonie d’inauguration consacre la relance des activités de cette institution restée en veilleuse pendant des nombreuses années. Crée en 1983 à l’initiative de feu Omar Bongo Ondimba, le Ciciba dans son essence même, continue de revendiquer l’identité culturelle bantu. En présence des chefs de missions diplomatiques, des représentants des institutions internationales et des dignitaires des chefferies traditionnelles, le ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture et des arts, et président du Conseil d’administration du Centre, a célébré « une Afrique bantu qui stimule le génie de ses enfants ». Pour Alain-Claude Bilie-By-Nze, « les traditions et l’unité de nos peuples doivent être rétablis dans leur juste trajectoire, communiant à la même source matricielle ».

Le directeur général du Ciciba, Antoine Manda Tchebwa (Congo démocratique), lui, a rendu un hommage appuyé au « vénéré père fondateur Omar Bongo Ondimba, héraut de la conscience décomplexée de l’identité culturelle », puis à « l’inspirateur de ce précieux accomplissement », l’actuel président. À sa suite, le Secrétaire exécutif camerounais du Centre régional de recherche et de documentation sur les traditions orales et pour le développement des langues africaines (Cerdotola), Charles Binam Bikoï, s’est félicité de l’apport annoncé du Ciciba au sein du Sommet des institutions culturelles d’Afrique et de la diaspora africaine (Sicadia).

La Sicadia est un mécanisme de suivi et de pilotage émanant de l’Union africaine qui regroupe déjà, outre le Cerdotola, l’Observatoire des politiques culturelles en Afrique (Ocpa – Mozambique), le Centre pour les arts et les civilisations noires et africaines (Cbaac – Nigéria) et le Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (Celhto - Niger).

S.A

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...