Julien Nkoghe Bekale donne un coup de fouet au processus de mobilisation des recettes budgétaires

Julien Nkoghe Bekale donne un coup de fouet au processus de mobilisation des recettes budgétaires

() - Les principaux responsables des régies financières du pays étaient réunis autour du Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, ce mercredi 10 avril 2019 à la Primature.

L’objet de cette rencontre portait globalement sur le suivi des recommandations relatives à la mise en œuvre des mesures de relance économique et de maîtrise des finances publiques contenues dans la Task force arrêtées lors du séminaire gouvernemental tenu du 18 mai au 20 juin 2018.

Mais de manière spécifique, il a été question de faire le point sur l’état d’avancement de l’interconnexion de l’ensemble des services, notamment de la mise en œuvre d’un nouveau système de gestion des douanes appelé «  Sydonia world ». Un dispositif sur lequel repose grandement la réussite du Plan de relance économique. Notamment, en vue de l’optimisation de la mobilisation des recettes.

A cet effet, Julien Nkoghe Bekale a fait part à ses interlocuteurs de son souci, quant au retard constaté dans l’opérationnalisation dudit projet. Aussi, a-t-il donné des instructions pour que des mesures correctives soient apportées dans les meilleurs délais pour plus d’efficience dans la mise en œuvre des diverses mesures arrêtées.

Le PM a également insisté sur la nécessité de moderniser les équipements, en mettant à profit l’apport des nouvelles technologies de l’information et de la communication au niveau des services chargés de la collecte, comme l’a justement souligné au sortir de l’audience, le DG des Impôts, François Auguste Akomozogo.

Pour ce qui est précisément de la Direction générale des Impôts, il s’est agi de faire un bilan d’étape sur le niveau d’avancement des mesures préconisées par la Task force, notamment la réforme du Code général des impôts, l’élargissement de l’assiette fiscale et le renforcement de la mission de recouvrement.

A ce sujet, Julien Nkoghe Bekale a insisté pour que les Directions générales des Douanes disposent de moyens conséquents pour leur permettre d’accomplir au mieux les missions qui leur sont dévolues.  En ce qui concerne justement ce service, il a été question de faire l’état de la mobilisation des recettes, laquelle aurait urgemment besoin d’un certain nombre d’outils informatiques susceptibles de lui permettre d’accroître son efficacité.

Dans ce cadre, le Directeur général, Dieudonné Lewamouho Obissa a expliqué l’état d’avancement dudit projet, lequel, a-t-il assuré, « devrait permettre d’améliorer le processus de recouvrement des recettes douanières ».

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre es la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de positive à stable

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...
Le 17 juin 2019
Economie
les-économies-de-la-cemac-améliorent-leur-compétitivité-au-1er-trimestre-2019

Les économies de la Cemac améliorent leur compétitivité au 1er trimestre 2019

Sous l’effet d’une dépréciation du taux de change effectif nominal, et d’un taux d’inflation moins élevé dans la sous-région que chez ses concurrents et partenaires, la compétitivité-prix des économies de...