Le Gabon importe pour 1,5 milliard de dollars de denrées alimentaires

Le Gabon importe pour 1,5 milliard de dollars de denrées alimentaires

() - C’est lors du Forum des investisseurs organisé par la Banque islamique de développement et le Fonds gabonais d’investissements stratégiques tenus à Libreville du 9 au 10 mai que le gouvernement a lâché cette statistique qui inquiète

«Les potentialités d’investissements de notre économie sont vastes, porteuses de croissance et de richesse notamment dans les domaines de l’industrie du bois, de l’énergie ou encore de l’agriculture où, notre objectif reste de réduire la facture globale d’importations ; car nous continuons d’importer près de 1,5 milliard de dollars de denrées alimentaires chaque année.», indique Madeleine Berre (photo), ministre de la Promotion des investissements et des partenariats publics-privés.

D’après la ministre, cette situation obère les capacités de reconstitution des réserves de change du pays non sans contribuer à l’évasion des possibilités de création d’emplois.

«Ceci contribue bien évidemment à réduire nos réserves de change et accentue l’exportation d’emplois qui nous sont nécessaires localement.», poursuit-elle.

Le Gabon compte 1,8 million d’habitants. Le volume des importations de denrées alimentaires inquiète les autorités qui entendent inverser la tendance en attirant les investisseurs internationaux dans le secteur agricole et en intéressant les populations au retour à la terre.

Pour ce qui concerne par exemple les vivres, le pays importe 600 000 tonnes de banane-plantain du Cameroun. Les statistiques de la Direction générale des douanes et des droits indirects indiquent que le pays a importé  122,5 millions de tonnes de viandes animales à travers l’Amérique et l’Asie dont 24,2 millions de tonnes de découpes de viande de bœuf et plus de 10 millions de tonnes de viande porcine et 87,7 millions de tonnes de viande de poulet en 2016.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...