Relance des APE avec l’UE : la Cemac se prépare à établir un calendrier à soumettre aux partenaires européens

Relance des APE avec l’UE : la Cemac se prépare à établir un calendrier à soumettre aux partenaires européens

() - Le Président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), Daniel Ona Ondo, a présidé le collège des Commissaires de l’institution sous-régionale, le 9 mai 2018, à Douala, au Cameroun. Ont pris part à ces travaux, la vice-présidente de la Commission, Fatima Haram Acyl, et les commissaires, Clément Belibanga, Michel Niama, Shey Jones Yembe et José Antonio Edjang.

Concernant le dossier relatif aux Accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE), le collège des Commissaires a noté avec satisfaction la disponibilité de l’UE à reprendre les discussions en faveur de la signature d’un accord régional.

« A cet effet, le président de la Commission va réunir les ministres du Commerce des pays de la Cemac pour harmoniser les positions et établir un calendrier à soumettre aux partenaires européens », peut-on lire dans le communiqué final des travaux. Dans la même veine, il est question d’arrêter les modalités pratiques de relance des discussions avec l'UE sur la conclusion d'un APE régional avant le démarrage des négociations.

L’équipe du Gabonais Ona Ondo est sur le point de réaliser avec succès la mission qui avait été confiée au président du Gabon, Ali Bongo Ondimba. A savoir, faire revenir l’UE à la table des négociations après que l’UE a décidé, en 2017, de ne considérer que l’APE d'étape, signée le 15 janvier 2009, avec le Cameroun. Ceci au motif que les autres Etats de la Cemac (Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) tardaient à y adhérer.

En effet, au moment où les autres Etats de la sous-région cherchaient à négocier « la signature d’un APE régional, complet, juste et équilibré », le Cameroun s’est lancé en solitaire. Le pays s’est engagé ainsi à libéraliser progressivement 80% de ses importations sur une période de 15 ans. Cet accord ratifié en juillet 2014 est opérationnel depuis le 4 août 2016. Depuis cette date, les 1760 produits européens concernés par la chute des barrières douanières peuvent accéder au Cameroun en mode préférence, en bénéficiant d’un abattement douanier de 25%, chaque année.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 15 octobre 2018
Gouvernance
la-ceeac-et-l’unoca-se-félicitent-de-l’excellence-de-leur-coopération

La CEEAC et l’UNOCA se félicitent de l’excellence de leur coopération

Le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), Ahmad Allam-mi et le Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, chef du Bureau régional des Nations...
Le 14 octobre 2018
Economie
les-prix-à-la-consommation-augmentent-sensiblement-sur-les-six-premiers-mois-de-l’année

Les prix à la consommation augmentent sensiblement sur les six premiers mois de l’année

Au premier trimestre de l’année en cours, l’Indice harmonisé des prix à la consommation laissait apparaître une évolution des prix à la consommation de 2,7%. Cette hausse s’est envolée au...
Le 14 octobre 2018
Gouvernance
wwf-salue-la-mesure-portant-certification-des-concessions-forestières-au-gabon

WWF salue la mesure portant certification des concessions forestières au Gabon

L’exigence de certification forestière faite par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le 26 septembre dernier aux compagnies forestières, est vivement saluée par les institutions internationales de défense...
Le 14 octobre 2018
Economie
la-beac-la-france-et-le-fmi-plaident-pour-une-suppression-des-exonérations-fiscales-en-zone-cemac

La BEAC, la France et le FMI plaident pour une suppression des exonérations fiscales en zone CEMAC

Le gouverneur de la BEAC et le président du comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale ont défendu l’idée d’une suppression des exonérations fiscales par les pays membres de cette...