Le Gabon redéfinit sa programmation budgétaire

Le Gabon redéfinit sa programmation budgétaire

() - Pour les deux prochaines années, le gouvernement gabonais a décidé de mettre un terme au saupoudrage budgétaire, jusqu’ici pratiqué dans le pays. Cette méthode dont la contre-productivité a été éprouvée, sera remplacée par une programmation budgétaire plus réaliste qui, selon le directeur général du budget et des finances publiques (DGBFIP), permettra d’asseoir de meilleures bases de développement.

Ainsi, souligne Fabrice Anjoua Bongo Ondimba, le DGBFIP, les priorités gouvernementales, en matière de programmation budgétaire, seront consacrées tous les deux ans à quatre secteurs.

« Pour les deux prochaines années, et afin de rattraper notre retard, la priorité sera accordée à la santé, l’éducation, les infrastructures et la sécurité », précise le DGBFIP à la presse locale, dans une interview.

Cette nouvelle méthode, assure-t-il, a le mérite d’éviter le saupoudrage des crédits budgétaires, et d’assurer une meilleure orientation des ressources de l’Etat. Ce qui, selon les experts, constitue une avancée dans la planification du développement telle qu’elle était pratiquée autrefois à travers les plans quinquennaux.

Cette réforme budgétaire intervient à la suite de la mise à plat de la budgétisation par objectif de programme, décidée en Conseil des ministres, il y a quelques mois, du fait de nombreuses incohérences et contreperformances constatées dans sa mise en œuvre.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 février 2019
Economie
pour-daniel-ona-ondo-on-ne-peut-plus-faire-léconomie-du-débat-sur-le-franc-cfa

Pour Daniel Ona Ondo, on ne peut plus faire l'économie du débat sur le franc CFA

Invité à prendre la parole le 14 février dernier en France, à la table ronde haut niveau organisée conjointement par la Banque de France, l’Agence française de développement et la...
Le 16 février 2019
Gouvernance
la-commission-cemac-et-le-ferdi-s’accordent-sur-des-questions-dintelligence-économique-et-de-politique-fiscale

La Commission CEMAC et le FERDI s’accordent sur des questions d'intelligence économique et de politique fiscale

La Commission de la CEMAC poursuit son déploiement international. Le 14 février 2019, au siège de la Banque de France, à la faveur d’une table ronde de haut niveau qui...
Le 15 février 2019
Gouvernance
une-propriété-ayant-accueilli-le-général-charles-de-gaulle-et-son-épouse-vendue-à-l’etat-gabonais

Une propriété ayant accueilli le général Charles de Gaulle et son épouse vendue à l’Etat gabonais

L’ambassadeur de France près le Gabon, Philippe Autié, a procédé le 13 février dernier, à la remise des clés de la « Villa Yvonne » à l’Etat gabonais, suite à sa vente...
Le 15 février 2019
Social
changements-climatiques-ali-bongo-a-mobilisé-deux-millions-de-dollars-durant-son-mandat-à-la-tête-du-cahoscc

Changements climatiques : Ali Bongo a mobilisé deux millions de dollars durant son mandat à la tête du CAHOSCC

Deux ans après avoir succédé au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi à la tête du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC), le président...