La BAD peaufine son nouveau Document de stratégie d’intégration régionale pour l’Afrique centrale à Libreville

La BAD peaufine son nouveau Document de stratégie d’intégration régionale pour l’Afrique centrale à Libreville

() - A la faveur d’un atelier sous-régional qui se tient du 10 jusqu’au 13 septembre courant à Libreville, la Banque africaine de développement (BAD), mène des consultations en vue de la finalisation de son nouveau Document de stratégie d’intégration régionale pour l’Afrique centrale (DSIR), période 2018 – 2025.

Avec les communautés économiques régionales à savoir la CEEAC et la Cémac, les institutions spécialisées et les partenaires au développement, les représentants des différents ministères techniques des gouvernements des pays de la sous-région et les représentants du secteur privé, il s’agira de voir comment tenir compte des spécificités des différents pays, pour que cet instrument puisse réellement atteindre ses objectifs. Lesquels objectifs sont consistent à améliorer le commerce intra-régional pour soutenir la diversification économique et la transformation structurelle de la région d’Afrique centrale.

Pour cet atelier, les experts se pencheront donc les principaux secteurs. Il s’agit notamment de la connexion de l’énergie et des infrastructures dans la sous-région, du secteur financier et des investissements privés, de l’intégration régionale, du développement du capital humain et des capacités institutionnelles.

Dans un second temps ils plancheront sur la libération du potentiel sous-régional à travers le processus d’intégration. A ce niveau, la BAD déclinera sa vision stratégique ainsi que ses perspectives.

Dans le même temps, les participants étudieront les moyens à mettre en œuvre, pour faire face à la fragilité afin de renforcer la résilience pour une intégration de la sous-région. Les ressources forestières et les enjeux liés au climat et à l’environnement ne seront pas en reste. Tout comme, le développement des chaines de valeurs régionales et l’approfondissement de l’intégration. En dernière analyse, les experts seront appelés à réfléchir sur la mise en place, d’un cadre de concertation entre les principaux bailleurs de fonds, les institutions sous-régionales en vue d’une mise en œuvre efficace et efficiente de l’agenda d’intégration régionale.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 juillet 2019
Economie
le-gabon-et-le-brésil-veulent-dynamiser-leurs-échanges-commerciaux

Le Gabon et le Brésil veulent dynamiser leurs échanges commerciaux

L’ambassadeur du Gabon au Brésil, Jacques Michel Moudoute-Bell, et le vice-président brésilien, Hamilton Mourâo, ont récemment eu un entretien à Brasilia, la capitale du Brésil. Les échanges entre les deux...
Le 17 juillet 2019
Economie
les-avoirs-extérieurs-nets-du-gabon-augmentent-de-47--au-premier-trimestre-2019

Les avoirs extérieurs nets du Gabon augmentent de 47 % au premier trimestre 2019

La situation déclinante des avoirs extérieurs nets du Gabon s’est nettement améliorée au premier trimestre 2019. Ceux-ci affichent une progression de 47 % et se situent à 543,2 milliards de FCFA. Une performance...
Le 16 juillet 2019
Economie
la-bad-appuie-l’approfondissement-du-marché-financier-unifié-de-la-cemac

La BAD appuie l’approfondissement du marché financier unifié de la Cemac

Depuis le 15 juillet, la Banque africaine de développement (BAD) réunit, à Douala au Cameroun, les acteurs financiers pour promouvoir le démarrage du marché financier unifié d’Afrique centrale. Jusqu’au 17 juillet,...
Le 16 juillet 2019
Economie
les-recettes-hors-pétrole-du-gabon-en-hausse-de-27--au-premier-trimestre-2019-en-glissement-annuel

Les recettes hors pétrole du Gabon en hausse de 27 % au premier trimestre 2019 en glissement annuel

La maîtrise des tensions sociales et des mouvements d’humeur dans le secteur des régies financières a permis aux services de l’assiette de densifier la collecte des recettes douanières et fiscales....