Jean Bernard Boumah présente son programme pour rempiler à la tête de la confédération patronale du Gabon.

Jean Bernard Boumah présente son programme pour rempiler à la tête de la confédération patronale du Gabon.

() - Ce sont les perspectives optimistes de l’économie gabonaise qui emmènent le directeur général exécutif du groupe de Ceca Gadis, Jean Bernard Boumah (photo), à rempiler à la tête de la confédération patronale du Gabon, qui regroupe les patrons des grandes entreprises du pays. L’actuel patron des patrons gabonais indique qu’il a l’intime conviction que le Gabon va «retrouver une croissance vigoureuse et durable».

Il s’appuie pour cela sur le potentiel économique du pays. «Nos entreprises ont du potentiel ; nos entrepreneurs de l’énergie et du talent. Nous pouvons ensemble faire du Gabon une terre d’épanouissement pour l’entreprenariat», énonce-t-il en guise de programme.

Pendant son premier mandat, qui vient à la suite de l’intérim assuré après le départ de Madeleine Berre de l’organisation en 2015, Jean Bernard Boumah, ancien président du syndicat des importateurs et exportateurs (SIMPEX) et actuel vice- président de la Chambre de commerce du Gabon, chargé du commerce, et président du conseil d’administration du centre de gestion agréé de Libreville, a fait du paiement de la dette intérieure son cheval de bataille.

Il présente donc la CPG dans son programme comme l’avocat des entreprises auprès du secteur public afin que celles-ci puissent jouer pleinement leur rôle. La modernisation de la gouvernance, une nouvelle organisation interne de l’organisation, l’amélioration du climat des affaires par la mise en place d’un environnement économique favorable à l’essor des entreprises gabonaises ainsi qu’un accroissement des efforts de la CPG en faveur de l’émergence de l’entreprenariat, constituent sont entre autres points inscrits dans son vaste programme.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...