Jean Bernard Boumah présente son programme pour rempiler à la tête de la confédération patronale du Gabon.

Jean Bernard Boumah présente son programme pour rempiler à la tête de la confédération patronale du Gabon.

() - Ce sont les perspectives optimistes de l’économie gabonaise qui emmènent le directeur général exécutif du groupe de Ceca Gadis, Jean Bernard Boumah (photo), à rempiler à la tête de la confédération patronale du Gabon, qui regroupe les patrons des grandes entreprises du pays. L’actuel patron des patrons gabonais indique qu’il a l’intime conviction que le Gabon va «retrouver une croissance vigoureuse et durable».

Il s’appuie pour cela sur le potentiel économique du pays. «Nos entreprises ont du potentiel ; nos entrepreneurs de l’énergie et du talent. Nous pouvons ensemble faire du Gabon une terre d’épanouissement pour l’entreprenariat», énonce-t-il en guise de programme.

Pendant son premier mandat, qui vient à la suite de l’intérim assuré après le départ de Madeleine Berre de l’organisation en 2015, Jean Bernard Boumah, ancien président du syndicat des importateurs et exportateurs (SIMPEX) et actuel vice- président de la Chambre de commerce du Gabon, chargé du commerce, et président du conseil d’administration du centre de gestion agréé de Libreville, a fait du paiement de la dette intérieure son cheval de bataille.

Il présente donc la CPG dans son programme comme l’avocat des entreprises auprès du secteur public afin que celles-ci puissent jouer pleinement leur rôle. La modernisation de la gouvernance, une nouvelle organisation interne de l’organisation, l’amélioration du climat des affaires par la mise en place d’un environnement économique favorable à l’essor des entreprises gabonaises ainsi qu’un accroissement des efforts de la CPG en faveur de l’émergence de l’entreprenariat, constituent sont entre autres points inscrits dans son vaste programme.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 septembre 2017
Gouvernance
le-gouvernement-compte-faire-un-gain-de-20-milliards-de-fcfa-par-an-avec-la-maîtrise-de-la-masse-salariale

Le gouvernement compte faire un gain de 20 milliards de FCfa par an, avec la maîtrise de la masse salariale

Pour la relance de l’économie, le gouvernement gabonais indique qu’il va procéder, sur la période 2017-2019, à une série de réformes afin d’améliorer la maîtrise de la dépense liée à...
Le 22 septembre 2017
Economie
l’algérie-veut-faire-du-gabon-l’orthocentre-des-échanges-commerciaux-avec-l’afrique-centrale

L’Algérie veut faire du Gabon l’orthocentre des échanges commerciaux avec l’Afrique centrale

A l’issue de l’audience accordée par le maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, à l’ambassadeur d’Algérie en poste dans la capitale gabonaise, Mohamed-Antar Daoud, il a été retenu l’organisation,...
Le 22 septembre 2017
Justice
rencontre-entre-fatou-bensouda-et-ali-bongo-ondimba-à-new-york

Rencontre entre Fatou Bensouda et Ali Bongo Ondimba à New York

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, et le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, se sont rencontrés à New York, en marge de l’Assemblée générale...
Le 21 septembre 2017
Gouvernance
mathias-otounga-ossibadjouo-veut-booster-l’industrie-touristique-gabonaise

Mathias Otounga Ossibadjouo veut booster l’industrie touristique gabonaise.

Dans la poursuite de la série des prises de contact avec ses administrés, le nouveau ministre gabonais des Sports, du Tourisme et des Loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo (photo) vient clairement...