Le groupe Airtel veut consolider ses investissements au Gabon

Le groupe Airtel veut consolider ses investissements au Gabon

() - Bharti Airtel, multinationale indienne de télécommunications et de téléphonie mobile opérant au Gabon, envisage de doper sa présence dans le pays dans les mois à venir à travers la mise en route de divers projets. L’annonce a été au centre de l’échange entre le président directeur général de ce groupe de télécommunications, Sunil Bharti Mittal, et le président de la République Ali Bongo Ondimba à New Delhi le 12 mars 2018.

Bharti Mittal a fait part au chef de l’Etat gabonais de l’ambition de son groupe de consolider son implantation et sa présence au Gabon à travers de nouveaux investissements. Tout en sollicitant l’appui des autorités gabonaises, l’homme d’affaires indien, rapporte le communiqué de la direction de la communication présidentielle, a assuré le président de la République du soutien de son entreprise au programme de raccordement de tout le territoire national aux réseaux de communication et d’accès des populations gabonaises aux technologies de pointe.

Le groupe Bharti Airtel est présent au Gabon depuis 2012, reste le leader de l’internet mobile avec 614 194 abonnés. Un chiffre en constante hausse depuis 2015, même si en termes d’abonnés, l’opérateur arrive en seconde position ; ce qui lui permet de contrôler 42,41 % des parts de marché dans le pays.

Après le patron du groupe de télécommunications, le chef de l’Etat a reçu un groupe d’opérateurs économiques indiens à qui il a présenté les opportunités d’affaires dont regorge le Gabon. Ces derniers ont été entretenus par le chef de l’Etat sur le potentiel des secteurs tels que le tourisme, les nouvelles technologies, le bois, les mines et la transformation du minerai de manganèse.

D’après le président de la République, le Gabon est intéressé par la conclusion de partenariats gagnant-gagnant. «Nous voulons nouer des partenariats gagnant-gagnant. Ainsi, je vous encourage à venir investir au Gabon. Car, vos investissements contribueront au développement de mon pays et permettront ainsi, d’améliorer les conditions de vie des Gabonaises et des Gabonais ».

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...