Malgré la perte de 1,9 milliard de Fcfa dans la fraude des cartes Visa prépayées, BGFI Bank réalise un bénéfice net de 16 milliards de Fcfa en 2016

Malgré la perte de 1,9 milliard de Fcfa dans la fraude des cartes Visa prépayées, BGFI Bank réalise un bénéfice net de 16 milliards de Fcfa en 2016

() - Le conseil d’administration de BGFI Bank s’est réuni le 10 mars 2017 à Libreville à l’effet d’arrêter les comptes de l’exercice écoulé. Les performances réalisées en 2016 laissent apparaître une hausse de 14% du bénéfice net à 16 milliards de Fcfa par rapport à l’année 2015. Les crédits accordés à la clientèle de l’établissement financier se sont établis à 785 milliards de Fcfa, soit une augmentation de 6%. Quant aux dépôts, l’on observe un ajustement de 3% à 939 milliards de Fcfa au cours de l’exercice écoulé.

Pour les membres du conseil d’administration, la croissance du Produit net bancaire, en hausse de 15%, justifie ces chiffres. Pour ce qui concerne le scandale des cartes Visa prépayées, la banque avoue avoir perdu 1,9 milliard de Fcfa. En fait, des missions d’investigation conduites par des auditeurs internes et externes, après avoir identifié la source de vulnérabilité, ont circonscrit le périmètre de la fraude. Aussi a été décidé la mise en place de nouvelles règles de gouvernance pour une meilleure sécurité des opérations.

Cette fraude aura été plus sévère en France, au Luxembourg, en Allemagne et en Suisse où les auditeurs ont constaté, sur les 100 cartes inspectées, les pertes sus-évoquées entre le 3 et le 4 février 2017. En attendant l’aboutissement des plaintes déposées à Europol, à Interpol, à la brigade financière de France et à la police judiciaire de Libreville, la banque a restreint le champ d’utilisation des cartes Visa BGFI Bank exclusivement aux GAB de son réseau.

D’autres mesures, à l’instar du blocage des paiements et l’installation du programme 3D Secure pour plus de sécurité dans les paiements en ligne, ont été prises lors de ce conclave présidé par Henri Claude Oyima (photo).

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 28 mars 2017
Gouvernance
le-gouvernement-prêt-à-dialoguer-avec-la-plateforme-syndicale-bloc-de-la-première-seconde

Le gouvernement prêt à dialoguer avec la plateforme syndicale « Bloc de la première seconde »

Ali Bongo Ondimba, le chef de l'Etat, a reçu le 27 mars les organisations syndicales favorables au Dialogue national politique qui s’ouvre ce jour, réunies au sein de la plateforme...
Le 28 mars 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-débloque-500-000-$-pour-la-surveillance-des-industries-extractives-en-afrique-francophone

La Banque mondiale débloque 500 000 $ pour la surveillance des industries extractives en Afrique francophone

Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000...
Le 27 mars 2017
Sécurité
la-beac-dénonce-les-transferts-via-le-mobile-money-en-dehors-de-la-zone-cemac

La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac

Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique...
Le 27 mars 2017
Economie
le-gabon-n’adhèrera-pas-à-l’ape-intérimaire-signé-par-le-cameroun

Le Gabon n’adhèrera pas à l’APE intérimaire signé par le Cameroun

Les Accords de partenariat économique entre la Cemac et l’Union européenne se sont invités aux débats organisés au siège du Medef, en France, lors de la tournée économique du Premier...