Malgré la perte de 1,9 milliard de Fcfa dans la fraude des cartes Visa prépayées, BGFI Bank réalise un bénéfice net de 16 milliards de Fcfa en 2016

Malgré la perte de 1,9 milliard de Fcfa dans la fraude des cartes Visa prépayées, BGFI Bank réalise un bénéfice net de 16 milliards de Fcfa en 2016

() - Le conseil d’administration de BGFI Bank s’est réuni le 10 mars 2017 à Libreville à l’effet d’arrêter les comptes de l’exercice écoulé. Les performances réalisées en 2016 laissent apparaître une hausse de 14% du bénéfice net à 16 milliards de Fcfa par rapport à l’année 2015. Les crédits accordés à la clientèle de l’établissement financier se sont établis à 785 milliards de Fcfa, soit une augmentation de 6%. Quant aux dépôts, l’on observe un ajustement de 3% à 939 milliards de Fcfa au cours de l’exercice écoulé.

Pour les membres du conseil d’administration, la croissance du Produit net bancaire, en hausse de 15%, justifie ces chiffres. Pour ce qui concerne le scandale des cartes Visa prépayées, la banque avoue avoir perdu 1,9 milliard de Fcfa. En fait, des missions d’investigation conduites par des auditeurs internes et externes, après avoir identifié la source de vulnérabilité, ont circonscrit le périmètre de la fraude. Aussi a été décidé la mise en place de nouvelles règles de gouvernance pour une meilleure sécurité des opérations.

Cette fraude aura été plus sévère en France, au Luxembourg, en Allemagne et en Suisse où les auditeurs ont constaté, sur les 100 cartes inspectées, les pertes sus-évoquées entre le 3 et le 4 février 2017. En attendant l’aboutissement des plaintes déposées à Europol, à Interpol, à la brigade financière de France et à la police judiciaire de Libreville, la banque a restreint le champ d’utilisation des cartes Visa BGFI Bank exclusivement aux GAB de son réseau.

D’autres mesures, à l’instar du blocage des paiements et l’installation du programme 3D Secure pour plus de sécurité dans les paiements en ligne, ont été prises lors de ce conclave présidé par Henri Claude Oyima (photo).

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 mai 2017
Sécurité
les-etats-membres-de-l’unsac-se-retrouvent-à-yaoundé-du-29-mai-au-02-juin-pour-leur-44e-réunion-ministérielle

Les Etats membres de l’UNSAC se retrouvent à Yaoundé du 29 mai au 02 juin pour leur 44e réunion ministérielle

Après Sao Tomé en 2016, la 44e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargée des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), aura lieu du 29 mai...
Le 26 mai 2017
Gouvernance
les-diplomates-africains-en-poste-au-gabon-en-appellent-à-la-protection-et-de-la-préservation-durable-de-la-nature

Les diplomates africains en poste au Gabon, en appellent à la protection et de la préservation durable de la nature

Dans le cadre de la célébration du 54e anniversaire de la Journée de l’Afrique, des diplomates africains en poste au Gabon ont mené, ce jeudi 2017, à Libreville, une action...
Le 26 mai 2017
Economie
entre-2015-et-2017-la-banque-mondiale-a-investi-500-millions-de-dollars-au-gabon

Entre 2015 et 2017, la Banque mondiale a investi 500 millions de dollars au Gabon

Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale en charge du Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Angola et Sao Tomé, en tournée à Libreville, a indiqué à la presse que...
Le 26 mai 2017
Santé
laviation-civile-gabonaise-dément-des-rumeurs-relatives-à-la-présence-d’ebola-à-l’aéroport-de-libreville

L'aviation civile gabonaise dément des rumeurs relatives à la présence d’Ebola à l’aéroport de Libreville

Suite à une information provenant de l’aéroport de Libreville, un passager en provenance de Kinshasa par vol Asky le vendredi 19 mai 2017, était suspecté d’être atteint d’Ebola. La direction...