Averda appelle les populations à ne plus jeter les ordures dans les cours d’eau et canalisations

Averda appelle les populations à ne plus jeter les ordures dans les cours d’eau et canalisations

 () - Le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, a reçu le 13 mai 2017 à Libreville, Mazen Chebaklo, le président directeur général d’Averda, entreprise chargée de la collecte et du traitement des ordures ménagères dans la capitale gabonaise.

Au cours des échanges de vues, les deux parties ont examiné la situation de l’entreprise, les difficultés auxquelles elle fait face et la stratégie de renforcement de son action sur le terrain. Mazen Chebaklo s’est engagé, une fois de plus, à transformer durablement le paysage de la ville qui abrite plus d’un tiers de la population gabonaise.

Averda a appelé, pour réussir son action, au sens de responsabilité de tous les riverains qui continuent de jeter les ordures ménagères dans des zones dépourvues de bacs à ordures, dans des cours d’eaux et canalisations.

Les immondices actuellement visibles à Libreville ne sont pas une nouveauté. En décembre 2016, le gouvernement gabonais avait dû lancer un ultimatum de 72h à Averda pour nettoyer la capitale. Le directoire de l’entreprise avait alors expliqué qu’il faisait face à des difficultés financières. Une année plus tôt, le trésor public avait déjà dégagé une subvention de 3,6 milliards de FCFA pour soutenir ce prestataire dont plus de 900 conteneurs ont par la suite été détruits à cause des violences post-électorales en 2016.

Rappelons que le gouvernement et Averda ont signé un accord de partenariat en décembre 2014. Objectif : prendre en charge et éliminer les déchets partout pour une durée de 5 ans. En 2015, cette entreprise a collecté et géré plus de 208 000 tonnes de déchets à Libreville.

Sylvain Andzongo

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...