Averda appelle les populations à ne plus jeter les ordures dans les cours d’eau et canalisations

Averda appelle les populations à ne plus jeter les ordures dans les cours d’eau et canalisations

 () - Le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, a reçu le 13 mai 2017 à Libreville, Mazen Chebaklo, le président directeur général d’Averda, entreprise chargée de la collecte et du traitement des ordures ménagères dans la capitale gabonaise.

Au cours des échanges de vues, les deux parties ont examiné la situation de l’entreprise, les difficultés auxquelles elle fait face et la stratégie de renforcement de son action sur le terrain. Mazen Chebaklo s’est engagé, une fois de plus, à transformer durablement le paysage de la ville qui abrite plus d’un tiers de la population gabonaise.

Averda a appelé, pour réussir son action, au sens de responsabilité de tous les riverains qui continuent de jeter les ordures ménagères dans des zones dépourvues de bacs à ordures, dans des cours d’eaux et canalisations.

Les immondices actuellement visibles à Libreville ne sont pas une nouveauté. En décembre 2016, le gouvernement gabonais avait dû lancer un ultimatum de 72h à Averda pour nettoyer la capitale. Le directoire de l’entreprise avait alors expliqué qu’il faisait face à des difficultés financières. Une année plus tôt, le trésor public avait déjà dégagé une subvention de 3,6 milliards de FCFA pour soutenir ce prestataire dont plus de 900 conteneurs ont par la suite été détruits à cause des violences post-électorales en 2016.

Rappelons que le gouvernement et Averda ont signé un accord de partenariat en décembre 2014. Objectif : prendre en charge et éliminer les déchets partout pour une durée de 5 ans. En 2015, cette entreprise a collecté et géré plus de 208 000 tonnes de déchets à Libreville.

Sylvain Andzongo

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 novembre 2017
Economie
l’oif-et-la-bdeac-renforcent-leur-partenariat

L’OIF et la BDEAC renforcent leur partenariat

En marge du sommet de la COP 23, l’organisation internationale de la Francophonie (OIF) et la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), ont procédé le 15 novembre 2017, à...
Le 22 novembre 2017
Formation
un-symposium-d’adaptation-aux-nouvelles-normes-comptables-ohada-révisées-s’ouvre-à-libreville-le-27-novembre-prochain

Un symposium d’adaptation aux nouvelles normes comptables OHADA révisées s’ouvre à Libreville le 27 novembre prochain

Du 27 novembre 2017 au 30 mars 2018, toutes les entités soumises aux dispositions de l’acte uniforme de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), seront outillées...
Le 22 novembre 2017
Régulation
cemac-la-libre-circulation-prend-un-nouveau-plomb-dans-l’aile-avec-la-fermeture-de-la-frontière-cameroun-guinée-équatoriale-à-kyé-ossi

Cemac : la libre circulation prend un nouveau plomb dans l’aile, avec la fermeture de la frontière Cameroun-Guinée équatoriale à Kyé-Ossi

Les autorités équato-guinéennes ont décidé, depuis la semaine dernière, de fermer leur frontière avec le Cameroun, dans la localité de Kyé-Ossi, située dans la région du Sud du Cameroun, apprend-on...
Le 22 novembre 2017
Economie
libreville-accueille-le-forum-afrique-développement-de-casablanca

Libreville accueille le Forum Afrique développement de Casablanca

Les 13 et 14 décembre prochains, la capitale gabonaise va abriter pour la première fois le Forum Afrique développement de Casablanca, une initiative de la banque marocaine Attijariwafa bank, à...