Relance de l’économie : les propositions de Lionel Zinsou

Relance de l’économie : les propositions de Lionel Zinsou

() - La conférence donnée par l’ancien Premier ministre béninois, économiste et banquier d’affaires, Lionel Zinsou (photo), portant sur  «la trajectoire de développement de l’Afrique, de l’Afrique Centrale et du Gabon : perspectives et défis» au séminaire gouvernemental ouvert le 14 septembre 2017, à Libreville, par Ali Bongo Ondimba, a permis à l’ancien candidat à la présidentielle de livrer son analyse sur la situation économique du Gabon à l’heure de la récession.

Le plan de sauvetage de l’économie passe, d’après lui, par un assainissement de l’environnement des affaires, afin de capter davantage d’investisseurs et de capitaux étrangers dans l’économie. Il s’agit aussi, assure Lionel Zinsou, d’améliorer le cadre législatif et réglementaire des affaires.

Ce qui passe notamment par une obligation de «purger la dette intérieure», vis-à-vis des opérateurs économiques locaux.

Pour l’ancien Premier ministre béninois, «le Gabon est une exception» dans la sous-région, car les solutions à court terme pour faire face à la crise sur deux ou trois ans, reposent sur des investissements dans les domaines du bâtiment et travaux publics ainsi que  les logements sociaux, quel que soit le prix du baril de pétrole.

Ces deux domaines sont les principaux capteurs de capitaux, créateurs de richesse et d’emplois qui ont, en effet, attiré les investisseurs sur le continent en 2016, au détriment des énergies fossiles et des mines. L’investissement dans ces deux secteurs constitue donc, selon l’économiste, un facteur de rebond important pour rétablir la confiance.

Au-delà de la construction et du BTP, le gouvernement devra, sur les 20 prochaines années, mettre sur pied des infrastructures énergétiques. Des investissements importants devront donc être réalisés dans l’hydroélectricité, la biomasse etc. Car, le développement énergétique est en fait primordial si le pays veut s’affranchir de la consommation de biens étrangers et assurer une production locale compétitive.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...