Pour Daniel Ona Ondo, on ne peut plus faire l'économie du débat sur le franc CFA

Pour Daniel Ona Ondo, on ne peut plus faire l'économie du débat sur le franc CFA

() - Invité à prendre la parole le 14 février dernier en France, à la table ronde haut niveau organisée conjointement par la Banque de France, l’Agence française de développement et la Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi), sous le thème «Quelles politiques monétaires et de change pour un développement durable dans les pays à faible revenu», le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, n’est pas passé par quatre chemins pour relancer le débat sur le franc CFA.

Pour lui, la politique monétaire, à ses yeux, devrait désormais faire l'objet d'un débat « franc, sincère et dépassionné», entre les partenaires que sont les États de la Cemac, la Banque de France, le FMI et la Banque Mondiale.

«A un moment, il faut s'asseoir pour parler du franc CFA et de son évolution. Si nous ne le faisons pas, nous risquons d'être confrontés au populisme et aux controverses des acteurs de toutes sortes», prévient-il.

La question du franc CFA agite effectivement plusieurs activistes et milieux africains. Dans le cas de l’espace communautaire qui retrouve progressivement une activité économique forte, il est question, assure Daniel Ona Ondo, de ne pas retomber dans les travers qui ont conduit la zone dans cette situation.

«En décembre 2014, à Yaoundé, les chefs d'État ont fait le choix d'un ajustement réel par la voie budgétaire, au contraire d'un ajustement monétaire qui aurait conduit à une dévaluation dont les effets auraient été terribles pour les populations les plus fragiles», rappelle le président de la Commission.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mai 2019
Formation
le-gouvernement-gabonais-revoit-les-conditions-d’attribution-des-bourses-d’études-dans-les-filières-techniques-et-professionnelles

Le gouvernement gabonais revoit les conditions d’attribution des bourses d’études dans les filières techniques et professionnelles

Entre autres projets abordés par le Conseil des ministres tenu ce 23 mai 2019, sous la présidence du chef de l’État, Ali Bongo, figurent en bonne place, les nouvelles modalités...
Le 24 mai 2019
Régulation
l’état-gabonais-renforce-les-missions-du-conseil-national-de-la-démocratie

L’État gabonais renforce les missions du Conseil national de la démocratie

« Les recommandations du dialogue politique d’Angondje seront transformées en textes législatifs », peut-on lire dans le communiqué final du conseil des ministres tenu à la présidence de la République du Gabon...
Le 24 mai 2019
Economie
l’état-gabonais-réorganise-la-direction-générale-de-la-dette

L’État gabonais réorganise la direction générale de la dette

Le conseil de ministre tenu le 23 mai dernier a décidé de réorganiser la politique économique et budgétaire de l’État. L’objectif est de mieux y intégrer l’activité du service de...
Le 24 mai 2019
Gouvernance
le-gouvernement-crée-un-office-des-sports-au-gabon

Le gouvernement crée un office des Sports au Gabon

Lors du conseil des ministres tenu le 23 mai 2019 au palais du bord de mer, le gouvernement a décidé de la création de l’Office national du développement du sport...