L’industrie touristique gabonaise représente moins de 3% du PIB

L’industrie touristique gabonaise représente moins de 3% du PIB

() - Malgré un fort potentiel en matière touristique, la destination Gabon, que certains appellent « le dernier paradis » est encore inexploitée. Elle est inconnue des grandes agences émettrices, et seul les initiés s’y rendent pour des « voyages insolites », indique-t-on. Autrement dit, la part du Gabon dans le tourisme mondial est insignifiante au regard de sa dimension géographique et de ses richesses, notamment écotouristiques. D’une surface de 267 000 km carré, le Gabon est recouvert à 80% de forêts équatoriales.

Le pays compte treize parcs nationaux protégés qui regorgent d’une faune et d’une flore sauvages sur 3 millions d’hectares. Les éléphants, panthères, buffles, chimpanzés, gorilles et oiseaux sont autant d’attractions à faire valoir. Ils vivent dans un écosystème naturel préservé de l’homme.

Malheureusement, l’industrie touristique gabonaise ne représente que moins de 3% du PIB et fait travailler 11 500 personnes. Le nombre d’arrivées touristiques au Gabon est estimé à plus de 200 000, mais le nombre de vrais touristes internationaux d’agrément ne dépasse pas 60 000.

Pourtant, l’industrie du tourisme étant une activité à haute intensité de main d’œuvre, elle peut contribuer à une croissance significative des opportunités d’emploi au Gabon. Pour ce faire, le bon fonctionnement des services publics et des infrastructures de transport sont des éléments nécessaires, sans oublier la promotion. Pour booster le secteur, le Gabon et l’Afrique du Sud s’acheminent vers une coopération touristique plus dynamique. Une option que certains observateurs estiment salutaire pour le Gabon. A savoir que le pays de Mandela accueille chaque année près de 10 millions de touristes et le secteur y est devenu une industrie bien organisée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 mai 2017
Sécurité
les-etats-membres-de-l’unsac-se-retrouvent-à-yaoundé-du-29-mai-au-02-juin-pour-leur-44e-réunion-ministérielle

Les Etats membres de l’UNSAC se retrouvent à Yaoundé du 29 mai au 02 juin pour leur 44e réunion ministérielle

Après Sao Tomé en 2016, la 44e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargée des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), aura lieu du 29 mai...
Le 26 mai 2017
Gouvernance
les-diplomates-africains-en-poste-au-gabon-en-appellent-à-la-protection-et-de-la-préservation-durable-de-la-nature

Les diplomates africains en poste au Gabon, en appellent à la protection et de la préservation durable de la nature

Dans le cadre de la célébration du 54e anniversaire de la Journée de l’Afrique, des diplomates africains en poste au Gabon ont mené, ce jeudi 2017, à Libreville, une action...
Le 26 mai 2017
Economie
entre-2015-et-2017-la-banque-mondiale-a-investi-500-millions-de-dollars-au-gabon

Entre 2015 et 2017, la Banque mondiale a investi 500 millions de dollars au Gabon

Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale en charge du Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Angola et Sao Tomé, en tournée à Libreville, a indiqué à la presse que...
Le 26 mai 2017
Santé
laviation-civile-gabonaise-dément-des-rumeurs-relatives-à-la-présence-d’ebola-à-l’aéroport-de-libreville

L'aviation civile gabonaise dément des rumeurs relatives à la présence d’Ebola à l’aéroport de Libreville

Suite à une information provenant de l’aéroport de Libreville, un passager en provenance de Kinshasa par vol Asky le vendredi 19 mai 2017, était suspecté d’être atteint d’Ebola. La direction...