Zone CEMAC : les finances publiques ont poursuivi leur redressement en 2018

Zone CEMAC : les finances publiques ont poursuivi leur redressement en 2018

() - Selon les indications de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), la situation des finances publiques des pays de la sous-région a poursuivi son redressement en 2018.

Cette évolution a été en rapport avec les engagements pris par les autorités de la sous-région, dans le cadre des programmes d’ajustement signés ou en cours de négociation avec le FMI, et la remontée des prix du pétrole brut ainsi que de la production des hydrocarbures, souligne la BEAC.

Cette situation a eu pour principale conséquence, le retour de 3,4 % du PIB en 2017 à 0,7 % du PIB en 2018 du solde budgétaire base engagement dons compris.

Par pays, des excédents budgétaires ont été enregistrés au Congo (+ 3,0 % du PIB après -7,7 % du PIB en 2017), en Guinée équatoriale (+ 2,6 % du PIB contre - 2,3 % du PIB en 2017), en République Centrafricaine (+0,5 % du PIB contre -1,4 % du PIB en 2017), au Tchad (+ 0,4 % du PIB contre - 0,7 % du PIB en 2017) et au Gabon (+0,4 % du PIB contre -0,6% du PIB en 2017). Dans le cas du Cameroun, le déficit s’est contracté pour s’établir à 3,7 % du PIB contre 4,9 % du PIB en 2017.

Durant cette période sous-revue, l’on a observé : une hausse de 13,5 %, à 9 105,1 milliards FCFA, des recettes budgétaires, portée conjointement par des ressources tirées des hydrocarbures, en hausse de +34,4 % à 3 755,1 milliards FCFA, et par les recettes non pétrolières, en augmentation de 2,3 %, à 5 349,9 milliards FCFA; un recul des dépenses budgétaires de 1,9 %, à 9 855,7 milliards FCFA, en lien avec la baisse des dépenses en capital, un excédent du solde primaire équivalent à 2,1 % du PIB en 2018, contre un déficit de 0,1 % du PIB en 2017, et enfin, un solde budgétaire base engagements, dons compris, qui est passé de - 3,4 % du PIB (-1 663,9 milliards FCFA) en 2017 à -0,7 % du PIB (-358,6 milliards FCFA) en 2018.

Stéphane Billé avec la BEAC

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mai 2019
Formation
le-gouvernement-gabonais-revoit-les-conditions-d’attribution-des-bourses-d’études-dans-les-filières-techniques-et-professionnelles

Le gouvernement gabonais revoit les conditions d’attribution des bourses d’études dans les filières techniques et professionnelles

Entre autres projets abordés par le Conseil des ministres tenu ce 23 mai 2019, sous la présidence du chef de l’État, Ali Bongo, figurent en bonne place, les nouvelles modalités...
Le 24 mai 2019
Régulation
l’état-gabonais-renforce-les-missions-du-conseil-national-de-la-démocratie

L’État gabonais renforce les missions du Conseil national de la démocratie

« Les recommandations du dialogue politique d’Angondje seront transformées en textes législatifs », peut-on lire dans le communiqué final du conseil des ministres tenu à la présidence de la République du Gabon...
Le 24 mai 2019
Economie
l’état-gabonais-réorganise-la-direction-générale-de-la-dette

L’État gabonais réorganise la direction générale de la dette

Le conseil de ministre tenu le 23 mai dernier a décidé de réorganiser la politique économique et budgétaire de l’État. L’objectif est de mieux y intégrer l’activité du service de...
Le 24 mai 2019
Gouvernance
le-gouvernement-crée-un-office-des-sports-au-gabon

Le gouvernement crée un office des Sports au Gabon

Lors du conseil des ministres tenu le 23 mai 2019 au palais du bord de mer, le gouvernement a décidé de la création de l’Office national du développement du sport...