Zone CEMAC : les finances publiques ont poursuivi leur redressement en 2018

Zone CEMAC : les finances publiques ont poursuivi leur redressement en 2018

() - Selon les indications de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), la situation des finances publiques des pays de la sous-région a poursuivi son redressement en 2018.

Cette évolution a été en rapport avec les engagements pris par les autorités de la sous-région, dans le cadre des programmes d’ajustement signés ou en cours de négociation avec le FMI, et la remontée des prix du pétrole brut ainsi que de la production des hydrocarbures, souligne la BEAC.

Cette situation a eu pour principale conséquence, le retour de 3,4 % du PIB en 2017 à 0,7 % du PIB en 2018 du solde budgétaire base engagement dons compris.

Par pays, des excédents budgétaires ont été enregistrés au Congo (+ 3,0 % du PIB après -7,7 % du PIB en 2017), en Guinée équatoriale (+ 2,6 % du PIB contre - 2,3 % du PIB en 2017), en République Centrafricaine (+0,5 % du PIB contre -1,4 % du PIB en 2017), au Tchad (+ 0,4 % du PIB contre - 0,7 % du PIB en 2017) et au Gabon (+0,4 % du PIB contre -0,6% du PIB en 2017). Dans le cas du Cameroun, le déficit s’est contracté pour s’établir à 3,7 % du PIB contre 4,9 % du PIB en 2017.

Durant cette période sous-revue, l’on a observé : une hausse de 13,5 %, à 9 105,1 milliards FCFA, des recettes budgétaires, portée conjointement par des ressources tirées des hydrocarbures, en hausse de +34,4 % à 3 755,1 milliards FCFA, et par les recettes non pétrolières, en augmentation de 2,3 %, à 5 349,9 milliards FCFA; un recul des dépenses budgétaires de 1,9 %, à 9 855,7 milliards FCFA, en lien avec la baisse des dépenses en capital, un excédent du solde primaire équivalent à 2,1 % du PIB en 2018, contre un déficit de 0,1 % du PIB en 2017, et enfin, un solde budgétaire base engagements, dons compris, qui est passé de - 3,4 % du PIB (-1 663,9 milliards FCFA) en 2017 à -0,7 % du PIB (-358,6 milliards FCFA) en 2018.

Stéphane Billé avec la BEAC

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 août 2019
Gouvernance
le-gouvernement-gabonais-initie-un-dialogue-intergénérationnel

Le gouvernement gabonais initie un dialogue intergénérationnel

A la faveur de la célébration en différée de la journée internationale de la jeunesse, ce jeudi 22 août 2019, le ministre des Mines, Tony Ondo Mba (photo), a eu...
Le 21 août 2019
Economie
le-réseau-des-femmes-africaines-énarques-présenté-à-l’ambassadeur-de-france-au-gabon

Le réseau des femmes africaines énarques présenté à l’ambassadeur de France au Gabon

En sa qualité de nouvelle présidente de la Confédération internationale des associations françaises et étrangères des anciens élèves de l’École nationale d’administration (ENA) – France, Camélia Ntoutoume a rencontré, ce...
Le 21 août 2019
Une Education & Formation
le-gouvernement-gabonais-invite-les-diplômés-universitaires-au-chômage-à-repenser-leur-formation

Le gouvernement gabonais invite les diplômés universitaires au chômage à repenser leur formation

La ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle, chargée du Dialogue social, Madeleine E. Berre, demande aux diplômés universitaires au chômage de s’arrimer...
Le 20 août 2019
Gouvernance
les-religieux-gabonais-demandent-l’application-des-recommandations-du-dialogue-politique-de-2017

Les religieux gabonais demandent l’application des recommandations du dialogue politique de 2017

L’archevêque de Libreville, Mgr Basile Mve Engone, a conduit une délégation de dignitaires religieux chez le Premier ministre le 19 août dernier. Ils ont remis à Julien Nkoghe Bekale un...