La CEEAC s’engage pour l’accélération du processus d’élimination du paludisme

La CEEAC s’engage pour l’accélération du processus d’élimination du paludisme

() - En marge du récent sommet de l’Union africaine tenu les 7 et 8 juillet derniers à Niamey, un mémorandum d’entente pour l’accélération de l’élimination du paludisme a été paraphé par plusieurs organisations régionales et internationales.

Cette initiative a été actée par la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (Unops), le Partenariat Roll Back Malaria (RBM), et l’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (Alma).

À travers ce mémorandum, les différents signataires s’engagent à poursuivre certains objectifs régionaux dans le cadre de cette initiative de lutte contre le paludisme. Il s’agit de maintenir le paludisme parmi les hautes priorités de l’agenda politique et programmatique au niveau mondial, national et local ; d’offrir un forum de plaidoyer de haut niveau en vue de l’accès aux cibles antipaludiques 2020 et 2030, y compris en ce qui concerne les besoins de financement et d’offrir un forum d’évaluation des progrès réalisés et de résolution des difficultés rencontrées dans la poursuite des objectifs visés.

À ces objectifs, s’ajoute l’obligation de garder l’attention collective ciblée sur le paludisme au sein de la communauté internationale, des Nations unies et des organisations régionales ; la fourniture d’une plateforme de plaidoyer collectif auprès des organisations multilatérales concernant les priorités de politique telles que la libération opportune des fonds des bailleurs et la mise en œuvre efficace de la stratégie mondiale essentielle à la sensibilisation au paludisme, à l’acquisition et à la distribution des outils de contrôle du paludisme et enfin, l’offre d’un forum d’échange et de partage d’informations et de pratiques utiles à la lutte contre le paludisme.

Selon les signataires, ce mémorandum est l’aboutissement de la volonté des dirigeants africains appuyés par les partenaires techniques et financiers qui jugent nécessaire de renforcer la coopération et la synergie d’actions entre les quatre institutions pour une meilleure efficacité.

De plus, par cet accord, les parties conviennent de collaborer sur la période 2017-2030 des Objectifs de développement durable (ODD) concernant les rôles et fonctions programmatiques, le plaidoyer et la sensibilisation et la communication pour un changement de comportement.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 16 août 2019
Services publics
la-promotion-des-investissements-au-centre-d’une-rencontre-entre-le-gouvernement-et-patronat-des-pme-gabonais

La promotion des investissements au centre d’une rencontre entre le gouvernement et patronat des PME gabonais

La rencontre entre le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats public-privé, Jean-Fidèle Otandault, et les bureaux des organisations patronales représentants les PME et les micro-entreprises, a donné...
Le 15 août 2019
Economie
les-communes-vont-désormais-participer-au-financement-des-transports-urbains-au-gabon

Les communes vont désormais participer au financement des transports urbains au Gabon

« Le transport doit désormais financer le transport ». Ainsi se résume la nouvelle approche des transports publics que le Gabon entend implémenter. Elle vient d’être présentée par le ministre des Transports...
Le 13 août 2019
Gouvernance
le-gouvernement-gabonais-veut-booster-les-investissements-dans-le-secteur-agricole

Le gouvernement gabonais veut booster les investissements dans le secteur agricole

Les projets d’investissements en lien avec le secteur agricole gabonais ont été au cœur d’une séance de travail, ce 12 août 2019, entre le ministre de la Promotion des investissements...
Le 12 août 2019
Justice
153-détenus-de-la-prison-centrale-de-libreville-vont-recouvrer-la-liberté

153 détenus de la prison centrale de Libreville vont recouvrer la liberté

Ce mardi 13 août 2019, 153 détenus de la prison centrale de Libreville seront libérés. La commission mise en place en vue d’examiner les causes de la surpopulation carcérale dans...