L’Algérie veut faire du Gabon l’orthocentre des échanges commerciaux avec l’Afrique centrale

L’Algérie veut faire du Gabon l’orthocentre des échanges commerciaux avec l’Afrique centrale

A l’issue de l’audience accordée par le maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, à l’ambassadeur d’Algérie en poste dans la capitale gabonaise, Mohamed-Antar Daoud, il a été retenu l’organisation, au mois de novembre prochain, à Libreville, d’une semaine économique algérienne. 

Ce sera l’occasion, selon le diplomate algérien, de faire connaître les produits algériens aux citoyens gabonais. «Ce sera une exposition de produits spécifiques algériens, destinée à faire connaître nos produits aux citoyens gabonais», explique-t-il dans les colonnes du quotidien Matin équatorial. 

L’Algérie vise, au terme de cette rencontre qui va donner lieu à la création du Conseil des hommes d’affaires algéro-gabonais, à amener les investisseurs de ce pays à s’installer dans la zone économique spéciale de Nkok. 

L’ambition algérienne consiste, à terme, à faire du Gabon la plaque tournante de ses échanges commerciaux avec les pays de la sous-région. Grâce aux produits manufacturés fabriqués localement à Nkok, le pays envisage de créer un pont entre les deux espaces économiques et faire profiter les populations des six Etats de l’espace communautaire de son savoir-faire. 

«Comme vous le savez, nous avons une expertise connue et reconnue en matière d’énergie, de fabrication de certains médicaments et d’industrie. Donc, nous nous devons de nous faire connaitre parce qu’on ne peut faire de la coopération sud-sud sans faire de la coopération bilatérale », explique le diplomate algérien. 

Pays d’hydrocarbures, l’Algérie dispose d’une économie compétitive et diversifiée dans les domaines de l’énergie, l’industrie ou encore la fabrication de produits pharmaceutiques et de médicaments.

SeM

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 juillet 2018
Gouvernance
l’afrique-centrale-n’a-pas-su-tirer-profit-de-sa-dynamique-de-croissance-robuste-enclenchée-depuis-les-années-2000

L’Afrique centrale n’a pas su tirer profit de sa dynamique de croissance robuste enclenchée depuis les années 2000

Dans leur première édition du rapport portant sur la dynamique du développement en Afrique 2018 publié récemment, l’Union africaine et le Centre de développement de l’OCDE viennent de passer en...
Le 17 juillet 2018
Gouvernance
le-nouveau-document-stratégique-pour-l’intégration-régionale-en-afrique-centrale-bientôt-disponible

Le nouveau Document stratégique pour l’intégration régionale en Afrique centrale bientôt disponible

Préparé par la Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le nouveau Document stratégique pour l’intégration régionale en Afrique centrale (DSIR...
Le 17 juillet 2018
Justice
l’onep-accuse-total-gabon-d’utiliser-la-main-d’œuvre-externe-et-porte-plainte

L’ONEP accuse Total Gabon d’utiliser la main-d’œuvre externe et porte plainte

Après avoir lancé un mouvement de grève le 9 juillet dernier, les employés de Total Gabon ont porté plainte contre leur employeur via le puissant syndicat pétrolier gabonais ONEP, au...
Le 17 juillet 2018
Gouvernance
le-gouvernement-fait-le-point-des-mesures-de-redressement-des-finances-publiques

Le gouvernement fait le point des mesures de redressement des finances publiques

Au cours d’un Conseil interministériel présidé par le premier ministre le 16 juillet 2018 à Libreville, Emmanuel Issoze Ngondet a fait le point des mesures gouvernementales prises en Conseil des...